Opérations Forestières

En vedette Équipement Récolte
Utiliser la scie à chaîne en toute sécurité


15 octobre 2015
Par Geneviève Gauthier l’ASSIFQ-ASSPPQ

Sujets

La scie à chaîne est un instrument de travail qui a révolutionné la coupe du bois dans l’industrie depuis les années 1950. Mais du même coup, elle a apporté son lot d’accidents graves, voire même mortels. Quatre décès sont survenus l’automne passé lors de travaux d’abattage d’arbres sur des propriétés privées, et ce, en une seule semaine. Un autre vient de s’ajouter dernièrement. Et c’est sans compter les décès et les blessures impliquant l’utilisation d’une scie à chaîne qui ne sont pas toujours documentés. Loin de se substituer à une formation, voici néanmoins quelques conseils pratiques de prévention.

DES DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ EN BON ÉTAT
Il ne faut jamais se servir d’une scie qui n’est pas en bon état. Avant son utilisation, il est essentiel de vérifier que les dispositifs suivants sont sécuritaires : frein à chaîne, dispositif anti-vibration, protection de la main, verrou de sécurité des commandes à gaz, silencieux, pare-étincelle, interrupteur de sécurité, attrape-chaîne, chaîne bien tendue et affûtée selon les normes. En somme, l’entretien et la réparation de routine peuvent vous éviter bien des ennuis et pertes de temps.

Des accidents se produisent souvent lorsque la chaîne frappe l’opérateur. Afin de réduire le risque de blessures, le port des équipements de protection individuelle suivants est primordial : casque de sécurité, protecteurs auditifs, lunettes de sécurité ou visière, gants de sécurité, pantalon avec protection, bottes résistantes aux coupures de scie à chaîne. Ces équipements doivent respecter les normes référées par les règlements en vigueur.

ATTENTION AU « KICK BACK » !
Le « kick back » (recul) est un accident fréquent qui entraîne généralement des blessures graves. Il se produit lorsque le bout de la lame se retrouve en contact avec du solide ou lorsque la chaîne se resserre par la compression dans la bille. La chaîne s’immobilise et la scie est projetée vers l’opérateur. Pour contrôler ce risque, le frein à chaîne est normalisé et donc obligatoire sur toutes les scies. Le mauvais affûtage de la chaîne (guides de profondeur trop bas) ou une chaîne lâche augmentent le risque de recul.  

LA FORMATION : LA CLÉ DU SUCCÈS
Tout travailleur du secteur forestier qui abat des arbres doit avoir reçu la formation en abattage manuel reconnue par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Ceux qui utilisent une scie mécanique pour tout autre type de travail doivent également être formés à son maniement sécuritaire. Ce renforcement législatif a été bénéfique pour les travailleurs et l’industrie puisque le nombre d’accidents a considérablement diminué. Pour les propriétaires de terrains de villégiature et de boisés privés, il est malheureux de voir que certains d’entre eux n’ont pas reçu de formation adéquate, pourtant facilement accessible. (ASSIFQ-ASSPPQ), nous offrons ces formations depuis de nombreuses années. D’autres organismes tels que des groupements forestiers, des commissions scolaires et l’Union des producteurs agricoles (UPA) l’offrent également.

La formation est la clé du succès pour éviter les accidents. Mais ce qui fera toute la différence, c’est de mettre en pratique les notions et les compétences apprises. Et n’oubliez pas! La prévention est votre meilleur atout pour travailler en toute sécurité.

Consignes générales

  • Affûter la chaîne selon les normes du manufacturier et en utilisant les outils appropriés
  • Vérifier la tension adéquate de la chaîne
  • Démarrer la scie sur une surface solide
  • Ne pas fumer en faisant le plein d’essence
  • Ne pas démarrer la scie au même endroit
  • Ne jamais utiliser la scie plus haut que les épaules
  • Toujours tenir la scie fermement avec les deux mains
  • Utiliser la scie en position d’équilibre
  • Ne jamais porter de coup vers soi
  • Éviter de se servir de la partie supérieure du bout de la lame (zone de kick back)
  • Éviter le croisement de la scie lors de la coupe
  • Ne laisser personne s’approcher de la zone de travail
  • Ne permettre à personne de maintenir le bois en place pendant la coupe
  • Avoir sur place une trousse de premiers soins et sur soi un pansement compressif
  • Avoir à la portée de la main un extincteur pour maîtriser tout début d’incendie

Consignes spécifiques

  • Dégager une voie de retraite à utiliser lorsque l’arbre entame sa chute
  • Effectuer une entaille de direction à plus de 45 degrés
  • Garder suffisamment de charnière lors de l’exécution du trait d’abattage
  • Faire l’encoche de direction à la hauteur de la ceinture lors de la coupe d’un chicot
  • S’assurer qu’aucune personne ne se trouve à proximité lors de l’abattage

 

 


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*