Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les robots en forêt : les « bûcherons » de demain

Les robots seront de plus en plus présents dans les usines et sur le terrain. Préparez vous à un nouvel univers forestier où les opérations à distance, les systèmes auto-apprentisseurs, l'automatisation de tâches répétitives et les nouveaux senseurs performants maintenant disponibles sur le marché, notamment utilisables par les drones aériens ou terrestres feront partie du quotidien.


21 mai 2015
Par FPInnovations
Shahram Tafazoli, MotionMetrics

Les robots seront de plus en plus présents dans les usines et sur le terrain. Préparez vous à un nouvel univers forestier où les opérations à distance, les systèmes auto-apprentisseurs, l’automatisation de tâches répétitives et les nouveaux senseurs performants maintenant disponibles sur le marché, notamment utilisables par les drones aériens ou terrestres feront partie du quotidien. Selon les experts, l’intégration à grande échelle de certaines de ces technologies d’automatisation dans l’équipement forestier se fera dans un avenir très rapproché.

Près de 75 participants provenant d’une douzaine de pays ont participé à la première édition de l’Atelier sur la robotique en forêt présenté par FPInnovations, du 21 au 23 avril dernier. Au menu : des échanges et des discussions sur les pistes prometteuses pour les technologies avancées dans le domaine des opérations forestières.

L’un des buts de l’atelier était d’exposer les représentants du secteur forestier aux progrès réalisés par d’autres secteurs, notamment le réseau universitaire et le secteur minier avec le développement et l’intégration de technologies d’automatisation et de robotisation. Un deuxième objectif était d’identifier les pistes technologiques les plus porteuses pour répondre aux enjeux que représentent le manque de relève dans le secteur forestier de même que les modifications profondes de la « nouvelle » main d’œuvre de demain. Enfin, le réseautage et l’établissement de nouveaux contacts menant potentiellement à des partenariats ou des alliances faisaient évidemment partie des objectifs des organisateurs.

Advertisment

Maria Hedblom, directrice de la grappe industrielle forestière de la région d’Umeå, en Suède, était conférencière lors du souper du 22 avril. Selon elle, l’atelier était une idée géniale de FPInnovations puisqu’elle permettait d’amener différents secteurs à parler innovation et robotique. « J’espère que l’industrie poursuivra cette collaboration. La forêt est un environnement très complexe, il sera donc important que le domaine forestier sache apprendre des autres secteurs sur les nombreuses façons innovantes d’utiliser la robotique. »

Luc Lebel, professeur à la faculté de Foresterie, de Géographie et de Géomatique de l’Université Laval, à Québec, animait pour sa part la plénière de clôture. « L’atelier a parfaitement répondu à mes attentes : des exemples d’applications de la robotique dans des secteurs industriels autres que la foresterie nous ont été présentés et des discussions sur les possibilités de s’en inspirer s’en sont suivi. Les échanges ont été riches et nombreux tout au long de l’atelier. »

Certains participants ont participé à une visite du Centre des machines intelligentes (CMI) de l’Université McGill. Sur l’invitation de M. Greg Dudek, directeur du CMI, les différents laboratoires de perception artificielle, de dynamique appliquée, de robotique mécanique, de mécatronique aérospatiale et du simulateur produit par la compagnie CM Labs ont ouvert leurs portes aux visiteurs très intéressés par cet étalage de nouvelles technologies.

Pour l’élaboration de son programme de l’Atelier sur la robotique en forêt, FPInnovations a bénéficié de l’appui technique de Systèmes télécommandés Canada, de l’Université Laval, de l’Université suédoise des sciences agricoles (SLU), de l’APFC, de SkogForsk, de l’Université McGill, de l’Institut forestier du Canada et de l’appui financier de Ressources naturelles Canada par l’entremise de son programme des Technologies Transformatrices pour le secteur forestier. Quelques entreprises du secteur forestier ont aussi choisi de démontrer leur intérêt envers cette nouvelle thématique par le biais d’une commandite de cet événement, soit John Deere Inc., Tigercat Industries, Liebherr Inc. et Fibria Pulp.