Opérations Forestières

Nouvelles de l’industrie Politiques
Une carrière en foresterie pour préparer le Québec de demain

Doyen de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval


19 mars 2013
Par Robert Beauregard ing.f. ing. Ph.D.
Robert Beauregard, ing.f., ing., Ph.D.,

Les artisans du secteur forestier ont joué un rôle clé dans le développement économique du Québec. Tant les travailleurs que les entrepreneurs forestiers, les dirigeants d’entreprises ou de coopératives, les propriétaires et artisans de la forêt privée que les fournisseurs de services et d’équipement ont été des moteurs du développement des régions. Nous devons leur rendre hommage pour leur contribution inestimable. Alors que le secteur forestier vit une des pires crises de son histoire, est-ce que vous conseilleriez à vos fils ou à vos filles de faire carrière comme vous en foresterie? Pour ma part, je n’hésite pas une seconde à répondre oui à cette question. L’avenir du secteur forestier sera différent, mais il n’y a aucun doute dans mon esprit que la foresterie jouera un rôle clé dans le Québec du futur.

Une chose qui changera profondément sera la relation entre l’industrie forestière et le mouvement environnementaliste. On sait qu’avec les changements climatiques, le bois provenant de forêts bien aménagées constituera à l’avenir une opportunité pour la société de réduire radicalement ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Le bois permet de réduire les GES par substitution du pétrole dans la production d’énergie et dans le bioraffinage. Le bois permet également de réduire les GES par la substitution du béton, de l’acier et du plastique dans la construction. Dans ce contexte, il importe à mon sens que tous les acteurs du secteur entament un dialogue franc et constructif avec les défenseurs de l’environnement dans le but de développer une compréhension commune du rôle de l’aménagement forestier durable et des produits forestiers dans la préservation d’un environnement sain et dans le développement socio-économique du Québec. L’alliance de l’industrie forestière et du mouvement environnementaliste constitue une des pierres d’assises du développement durable du Québec.

On peut avoir résolument confiance en l’avenir. Il faut continuer d’avancer, aménager nos forêts, développer les produits à valeur ajoutée de l’avenir, améliorer notre compétitivité. Il faut surtout préparer la relève. S’il est une chose que tout un chacun d’entre nous doit faire, c’est de faire savoir aux jeunes, qui sont encore sur les bancs d’école, qu’il y a un avenir dans le secteur forestier.

Advertisment

Saviez-vous qu’un des facteurs déterminants ayant influencé le choix des étudiants pour la foresterie est une discussion avec un professionnel du domaine forestier? Votre implication dans la promotion de la foresterie est inestimable. Chaque action qu’elle soit petite ou grande fera une différence. Si chacun d’entre nous s’implique dans cette démarche, les retombées ne pourront qu’être positives. Soyez ouvert aux jeunes et transmettez votre passion pour la forêt.

Les entreprises qui souhaitent appuyer concrètement le recrutement de main-d’œuvre hautement qualifiée en foresterie peuvent le faire en offrant des Bourses de leadership et développement durable de l’Université Laval à des candidats-étudiants dans les programmes de :

  • Baccalauréat coopératif en génie du bois;
  • Baccalauréat coopératif en opérations forestières;
  • Baccalauréat en aménagement et environnement forestiers;
  • Baccalauréat intégré en environnements naturels et aménagés.

Pour participer à ce programme de bourses d’encouragement aux carrières en foresterie ou pour vous impliquer dans les activités de promotion, contactez veronique.audet@ffgg.ulaval.ca.