Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
ÉDITORIAL – Tout le monde à bord!

DEMO 2012 : en route vers le nouveau régime forestier


22 février 2013
Par Mariève Paradis

Vous avez tout ce dont vous avez besoin entre vos mains pour planifier votre visite au cœur de la forêt laurentienne, à Saint-Raymond-de-Portneuf en septembre! Les organisateurs de DEMO 2012 finalisent les préparatifs, le terrain est prêt à accueillir les exposants. Il ne manque plus que vous!

Non seulement Opérations Forestières et de scierie vous offre le même contenu rédactionnel que les autres numéros, mais on y a ajouté une carte et une liste des exposants, les conférences pré-DEMO et tout le programme des activités pour cet événement unique dans l’industrie.

Et pour ce numéro, la région de Portneuf est à l’honneur. Vous y lirez un article sur la coupe progressive irrégulière, un traitement sylvicole encouragé par le CERFO dans les forêts publiques du Québec, notamment dans la région de Portneuf. Mais des défis restent bien présents dans l’utilisation de cette méthode.

Advertisment

Vous y découvrirez également un portrait d’une scierie qui tient le coup depuis près de 20 ans. La Scierie Dion et fils de Saint-Raymond-de-Portneuf, évolue au rythme de l’industrie, toujours prête à innover pour rester dans la parade. Une nouvelle ligne de sciage permet d’ailleurs de traiter les feuillus et les résineux, en alternance.

Vous y trouverez aussi un compte-rendu d’une conférence du congrès de l’ACFAS (Association francophone pour le savoir) sur la forêt de proximité. Le nouveau régime sera-t-il plus ouvert à ce type de gestion de la forêt? Les travailleurs forestiers feront-ils partie de l’équation? Un texte à ne pas manquer!

Saviez-vous qu’une découverte scientifique à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) pourrait changer les méthodes de récolte forestière? C’est ce que vous pourrez lire dans l’article sur le système racinaire des peuplements. La professeure Annie DesRochers et la doctorante Émilie Tarroux ont déterré des racines dans la forêt boréale pour y découvrir tout un système d’approvisionnement des nutriments entre les arbres d’un même peuplement. Une découverte qui risque d’ébranler les connaissances qu’on croyait acquises depuis longtemps.

Comment intéresser les jeunes aux métiers de la forêt? Le Groupement forestier coopératif St-François, qui gère des forêts privées en Estrie, a lancé un programme de reboisement pour les jeunes du secondaire. Non seulement les jeunes gagnent des sous pour un voyage tant convoité, mais ils sont également sensibilisés à l’importance de la forêt et de son développement pour l’environnement et l’économie de la région. Une initiative qui gagne à être connue!

Tout ça et plus dans ce numéro, car vous y retrouverez aussi des nouvelles, un compte-rendu du congrès du Conseil pour l’industrie forestière du Québec qui a eu lieu à Québec en mai dernier, des nouveaux produits… Pour terminer avec une ouverture sur l’avenir, Luc Bouthillier, nous propose une vision de l’industrie forestière où autochtones, environnementalistes et forestiers se côtoient, s’entraident et travaillent ensemble pour faire de cette industrie une forme viable de développement durable. Dans le contexte actuel, une telle réflexion est d’autant plus pertinente que d’actualité.

Bonne lecture!

 


Mariève Paradis
mparadis@annexweb.com


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*