Opérations Forestières

En vedette Biomasse Granules
AIREX Énergie lance une usine de démonstration de torréfaction de biomasse

AIREX Énergie produira du biocharbon, qui est un combustible renouvelable et carbone neutre, qui peut remplacer le charbon bitumineux et le mazout.


15 mai 2013
Par Guillaume Roy


Sujets

Le gouvernement du Canada, par l’entremise de Technologies de développement durable (TDDC), verse 2,7M$ à Airex Énergie pour la construction et l’exploitation d’une usine de démonstration de torréfaction de biomasse d’une capacité de 2 tonnes/heure de biocharbon à Laval. Le procédé de torréfaction, appelé CarbonFX, permet de supprimer l’humidité et les composés organiques volatils de la biomasse forestière et agricole afin d’obtenir un matériel sec et noirci connu sous le nom de biocharbon. Le biocharbon est un combustible renouvelable et carbone neutre, qui peut remplacer le charbon bitumineux et le mazout dans des applications industrielles de combustion, de filtration et de métallurgie. L’usine de démonstration sera développée en partenariat avec l’entreprise Équipements Comact et construite d’ici la fin 2013.

« Notre gouvernement fait sa part pour encourager l’innovation et soutenir la prochaine vague d’écotechnologies qui aideront à protéger notre environnement et à créer des emplois de haute qualité », a affirmé Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada.

De son côté, Vicky Sharpe, la présidente-directrice générale de TDDC, tenait a souligner que « TDDC est fière d’ajouter ces projets à son portefeuille, qui s’élève maintenant à plus de 2 milliards de dollars. Ces technologies, une fois achetées et utilisées par l’industrie canadienne, permettront à tout un éventail de secteurs d’accroître leur part du marché mondial. »

Advertisment

Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*