Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Un plan est nécessaire pour assurer l’avenir de la foresterie


18 octobre 2017
Par Unifor

Dans le document de politique qu’il vient de publier, Unifor affirme que l’industrie forestière sera promise à un brillant avenir si les gouvernements et tous les intervenants passent à l’action dès maintenant.

« Après la restructuration pénible qui a marqué les 10 dernières années, l’occasion s’offre de rebâtir l’industrie et de créer des emplois qui apporteront beaucoup à nos régions et qui préserveront l’environnement », a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor.

Le rapport L’avenir de la foresterie : Vision des travailleurs pour un secteur de la foresterie prospère, durable et équitable a été produit par le Conseil industriel de la foresterie d’Unifor, qui représente les 24 000 membres du syndicat dans le secteur de la foresterie. Il est possible de consulter le document intégral à l’adresse www.unifor.org/fr/services-aux-membres/outils-ressources

Advertisment

À la lumière des difficultés que présentent les droits injustifiés imposés par les États-Unis sur le bois d’œuvre résineux, cette publication d’actualité avance que les bons choix stratégiques nous permettront d’augmenter la valeur de l’industrie forestière et de créer des emplois de qualité en tirant parti des technologies novatrices, des nouvelles pratiques de gestion forestière et du perfectionnement des compétences. 

À l’issue d’une vaste consultation rigoureuse auprès des travailleuses et travailleurs de la foresterie de chaque région, le rapport d’Unifor met en relief les possibilités et les défis auxquels fait face le troisième secteur d’exportation en importance au pays. 

Les principales recommandations d’Unifor en ce qui concerne la foresterie comprennent les suivantes :

  • miser sur le commerce équitable et resserrer les normes internationales;
  • améliorer la gestion des forêts pour en assurer la durabilité au pays et à l’étranger;
  • intensifier les investissements publics dans la foresterie;
  • donner un degré de priorité élevé à la réconciliation avec les communautés autochtones;
  • maximiser la croissance de l’emploi et le perfectionnement des compétences en partenariat avec les parties prenantes;
  • rétablir le Conseil national de la foresterie.

« Unifor a une stratégie pour développer le secteur de la foresterie et créer des emplois durables et de qualité, a ajouté M. Dias. Il est temps que les employeurs et les gouvernements mettent en œuvre un plan. »

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant plus de 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.