Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Québec à la défense des certificats FSC


3 décembre 2015
Par CIFQ

Le ministre des Forêts de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard vient de livrer à Bonn un important discours au Forum international sur les paysages forestiers intacts de l’organisme Forest Stewardship Council (FSC), où il y a présenté les particularités du régime forestier québécois et les réalités du Québec en matière de certification forestière.

« Non seulement le ministre a démontré de façon sans équivoque que le cadre de gestion des forêts québécoises et les pratiques forestières en vigueur constituent déjà un modèle dans le monde en matière d’aménagement durable des forêts, il a également fait part à FSC-International de l’importance de considérer les différences régionales, les spécificités des lois en vigueur et les efforts des États en matière de saine gestion des forêts dans l’application de ses normes », de déclarer M. André Tremblay, président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec.

La protection des paysages forestiers intacts qui a fait l’objet d’une résolution de FSC-International (résolution 65) constitue un important enjeu pour lequel une application stricte des normes pourrait rendre impossible le maintien de la certification FSC sur une partie des forêts publiques québécoises.  « Le ministre Lessard propose une application équilibrée de la résolution 65, basée sur des connaissances scientifiques solides, qui tiendrait compte de l’effort global du Québec et des résultats concrets obtenus en termes de protection des forêts intactes et ce, sans sacrifier la viabilité économique d’une industrie qui joue un rôle vital dans le développement et la prospérité des régions. Nous le remercions sincèrement d’avoir eu le courage de présenter une telle proposition. La prise en compte des considérations du ministre par FSC-International et FSC-Canada pourrait contribuer à ce que le Québec puisse maintenir sa fierté d’être la région du monde la plus certifiée »,  de poursuivre M. Tremblay.

« Comme l’a si bien dit le ministre Laurent Lessard à la fin de son discours : Si le Québec n’est plus digne de maintenir la certification FSC, quelle autre région du monde pourrait le mériter ? », de conclure M. Tremblay.

Advertisment