Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
FSC: Laurent Lessard hausse le ton


14 janvier 2016
Par le Quotidien

Le ministre québécois des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, somme le Forest Stewardship Council international (FSC) de faire le ménage dans sa cour et réitère à son directeur exécutif Kim Carstensen que le gouvernement du Québec ne laissera pas un tiers lui dicter une ligne de conduite dans la gestion des forêts publiques, pas plus qu’il ne va participer à une médiation pour résoudre la crise de certification qui prend de l’ampleur au Canada.

Le Quotidien a obtenu copie d’une lettre, datée du 22 décembre, émanant du cabinet du ministre Lessard et transmise à FSC international en guise de réponse à l’invitation lancée par cet organisme pour en arriver à régler les problèmes d’application de la norme boréale. Le ton utilisé par le ministre et les problèmes qu’il identifie dans la missive confirment que la patience de Québec a atteint ses limites et que FSC a visiblement perdu beaucoup de crédibilité.

«Bien que le gouvernement du Québec encourage la certification, il n’est aucunement question qu’il délègue ou abandonne ses responsabilités et ses pouvoirs en matière de gestion des forêts dans le cadre d’un processus de médiation. Le gouvernement, au nom de la population québécoise, demeure garant de ses politiques publiques, que ce soit en matière de rétablissement du caribou forestier ou d’aires protégées. Il assume aussi son devoir de consultation et d’accommodement des communautés autochtones en lien avec l’aménagement forestier. La loi sur l’aménagement durable des Forêts est claire à cet effet et elle confère déjà un statut privilégié aux autochtones via le mécanisme de consultation instauré», écrit le ministre.

Advertisment

Lire la suite


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*