Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Ottawa allonge à son tour 169,3 M$ pour la forêt

Denis Lebel fait l'annonce d'une aide au secteur forestier dont 61 M$ ira au Québec.


25 novembre 2013
Par Ressources naturelles Canada

SAINT-FÉLICIEN (QUÉBEC) — Le ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, l’honorable Denis Lebel, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a annoncé aujourd’hui pour 169,3 millions de dollars d’investissements dans le secteur forestier à l’échelle nationale, dont plus de 61 millions au Québec. Ces investissements portent le soutien fédéral accordé au secteur depuis 2006 à 1,8 milliard de dollars. De ce montant, 693,7 millions sont investis au Québec.

« Notre gouvernement continue de s’attaquer aux défis auxquels sont confrontés le secteur forestier du Québec et les collectivités qu’il soutient, a déclaré M. Lebel. Le succès de la transformation du secteur forestier repose sur un partenariat robuste entre l’industrie et le gouvernement. »

« Les investissements que nous annonçons aujourd’hui s’inscrivent dans la stratégie déployée par notre gouvernement pour protéger les emplois et assurer un avenir plus durable aux entreprises forestières du Canada, a dit pour sa part le ministre Oliver. Nous nous employons à approfondir la transformation du secteur, à faciliter la création de débouchés à l’étranger et à encourager l’innovation. »

Advertisment

M. Lebel se trouvait à l’usine de Produits forestiers Résolu à Saint-Félicien (l’ancienne Fibrek S.E.N.C.) pour annoncer que le gouvernement fédéral, par l’entremise du Programme d’écologisation des pâtes et papiers (PEPP), consacrerait 10 millions de dollars à deux projets qui amélioreront l’efficacité énergétique de l’usine tout en accroissant sa capacité de production d’électricité renouvelable.

« En tant que leader mondial dans l’industrie des produits forestiers, nous commercialisons nos produits dans près de 90 pays, tout en mettant l’accent sur leur durabilité environnementale et socio-économique, a déclaré le président et chef de la direction des Produits forestiers Résolu, M. Richard Garneau. Les investissements fédéraux nous aident à trouver des moyens novateurs et durables de faire des affaires. »

Le ministre Lebel a fait remarquer que 16 projets ont été menés à bien dans 11 usines de pâtes et papiers au pays grâce au gouvernement du Canada qui a investi plus de 109 millions de dollars aux termes du PEPP, donc 800 000 $ dans l’usine Kruger Wayagamack à Trois-Rivières pour accroître l’efficacité énergétique des installations par l’optimisation des échanges de chaleur. Au total, le PEPP a distribué près d’un milliard de dollars à 98 projets dans 38 collectivités du pays et il a ainsi soutenu plus de 14 000 emplois.

M. Lebel a aussi annoncé que le gouvernement fédéral engageait 35 millions de dollars dans des projets basés au Québec en vertu du programme Investissements pour la transformation de l’industrie forestière, qui aide le secteur forestier canadien à accroître sa compétitivité économique et son écodurabilité au moyen d’investissements ciblés dans des technologies innovatrices.

Enfin, M. Lebel a annoncé un investissement gouvernemental de 25,1 millions de dollars à FPInnovations pour soutenir la recherche sur les produits forestiers au Canada, dont 15,4 millions sont destinés à des laboratoires québécois. Ces fonds appuieront la conception de produits forestiers à valeur élevée, ce qui, en rendant le secteur forestier plus innovateur et plus diversifié, contribuera au maintien d’emplois dans l’industrie et à la création de nouveaux emplois de qualité, bien rémunérés.

FPInnovations est un institut national sans but lucratif qui a des bureaux à Montréal, à Québec et à Vancouver. Il mène des travaux de recherche essentiels au développement et à l’implantation de technologies nouvelles et révolutionnaires dans le secteur forestier au Canada.

Le gouvernement Harper demeure déterminé à aider le secteur des ressources naturelles à être une source d’emplois, de croissance économique et de prospérité durable pour le Québec et l’ensemble du pays.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*