Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’Ontario et le Canada investissent dans la production d’énergie propre en utilisant la biomasse forestière

14 décembre, 2022  par Gouvernement de l'Ontario


Le financement aidera à l’établissement des seules installations au pays de gaz naturel renouvelable utilisant exclusivement des sous-produits du bois

 Les gouvernements de l’Ontario et du Canada investissent plus de 11,3 millions de dollars pour agrandir les installations de CHAR Technologies à Thorold afin de produire du gaz naturel renouvelable et du biocarbone, créant ainsi les plus grandes installations du genre au Canada et les seules installations de production de gaz naturel renouvelable utilisant exclusivement la biomasse du bois. L’expansion des installations de CHAR à Thorold créera près de 40 emplois directs et indirects ainsi que 20 emplois dans la construction.

« Ces nouvelles installations produiront des carburants de substitution propres et amélioreront la viabilité du secteur forestier par l’intermédiaire d’utilisations nouvelles et émergentes de la biomasse forestière, » a dit Graydon Smith, ministre des Richesses naturelles et des Forêts. « Notre investissement dans CHAR Technologies est un investissement dans l’Ontario qui stimulera la productivité, créera des emplois et soutiendra une économie forestière en plein épanouissement dont dépendent des collectivités de partout dans la province. »

Advertisement

Le financement conjoint provient de l’Agence de développement économique fédérale pour le Sud de l’Ontario, du programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière ainsi que du Programme d’investissement et d’innovation dans le secteur forestier de l’Ontario.

« Félicitations à CHAR Technologies pour l’aménagement d’une usine novatrice qui permettra de réduire les émissions tout en créant des emplois pour les Canadiens, » a dit Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles. « Cette usine contribuera à remplacer des combustibles fossiles tout en détournant les résidus ligneux des incinérateurs et des sites d’enfouissement. Le projet réduira les émissions de carbone et de méthane tout en contribuant à l’atteinte des objectifs climatiques ambitieux du pays. Le gouvernement du Canada est heureux d’appuyer cet important projet. »

CHAR Technologies a développé une nouvelle technologie pour produire de l’énergie propre à partir de la biomasse du bois, y compris des parties non-utilisées d’arbres et des sous-produits des scieries comme l’écorce, les copeaux et la sciure. Les nouvelles installations produiront chaque année 10 000 tonnes de biocarbone en tant que substitut au charbon pour les industries lourdes de l’Ontario et assez de gaz naturel renouvelable pour chauffer plus de 5 500 résidences.

« Grâce à la confiance et au soutien des gouvernements du Canada et de l’Ontario, CHAR est fier de démontrer ce qui peut être accompli quand l’industrie et les gouvernements travaillent ensemble en vue de réaliser la transition aux énergies vertes, » a dit Andrew White, DG de CHAR Technologies. « Aujourd’hui, nous agissons pour combattre le changement climatique et cela représente une victoire majeure pour la bioéconomie en croissance du Canada alors que nous progressons vers un avenir de carboneutralité en collaboration avec le résilient secteur forestier ontarien. »

En fournissant des carburants de substritution, le projet réduira directement les émissions de gaz à effet de serre en Ontario jusqu’à concurrence de 30 000 tonnes par année. Faire dévier les sous-produits des scieries des sites d’enfouissement permettra d’éviter et de réduire davantage les émissions indirectes d’autant que 30 000 tonnes annuellement. Ces effets combinés équivaudront à retirer 18 000 automobiles de la route.


Faits en bref

  • Le gouvernement de l’Ontario accorde 6,4 millions de dollars au projet par l’intermédiaire du Programme d’investissement et d’innovation dans le secteur forestier, un programme de soutien à l’entreprise conçu pour accroître la productivité et l’innovation, améliorer la compétitivité, favoriser l’accès à de nouveaux marché et renforcer les économies régionales.
  • Ressources naturelles Canada accorde 4,9 millions de dollars au projet par l’intermédiaire du programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière.
  • Le Plan d’action en matière de biomasse forestière s’étend sur cinq années et encourage l’utilisation des ressources de la biomasse forestière pour créer des emplois, soutenir le développement économique et encourager les pratiques viables dans le secteur forestier de l’Ontario. La biomasse forestière a plusieurs usages actuels et émergents, y compris en tant que source de produits de consommation à faible teneur en carbone et en tant qu’énergie renouvelable.
  • Il est prévu que la production industrielle de gaz propre croîtra de 4% entre 2021 et 2026 et l’accent sera mis sur la réduction des effets environnementaux.
  • Le secteur forestier a généré des revenus de 18 milliards de dollars de la vente de biens manufacturés et de services en 2020 et soutenu plus de 148 000 emplois directs et indirects en 2021.
  • Les produits du bois des forêts de la Couronne de l’Ontario sont de source viable et renouvelable. Le bois est une ressource renouvelable, une source d’énergie propre ainsi qu’un substitut viable et biodégradable aux plastiques à usage unique.

Citations

« Les solutions conçues en Ontario comme la nouvelle technologie de CHAR Technologies contribuent à maintenir l’Ontario à l’avant-garde de l’innovation à l’échelle mondiale. Notre gouvernement est fier de soutenir CHAR Technologies alors que l’entreprise implante sa technologie novatrice dans le marché et crée des emplois bien rémunérés pour les familles de Thorold. »

– Vic Fedeli
ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce

« Notre gouvernement est fier de soutenir le travail important que fait CHAR Technologies pour faire avancer des solutions ontariennes qui nous aideront à réaliser nos objectifs en matière de changement climatique et à faire croître l’économie verte de l’Ontario. Cet investissement dans les plus vastes installations du genre au Canada augmentera l’expertise ontarienne en technologies propres, réduira plus encore les émissions en écartant les sous-produits des scieries des sites d’enfouissement et maintiendra le secteur privé à la fine pointe de l’innovation en ce qui concerne cette énergie renouvelable. »

– David Piccini
ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs

« En soutenant la production de gaz naturel renouvelable et de biocarbone, l’Ontario continuera de jouer un rôle de chef de file en matière de technologies de l’énergie propre. Cet investissement créera des emplois, fera croître l’économie locale et créera une nouvelle source de gaz naturel renouvelable flexible et adaptable.  »

– Todd Smith
ministre de l’Énergie

« Depuis plus d’une décennie, CHAR Technologies est un chef de file nord-américain dans le développement de technologies propres et les services environnementaux. L’annonce d’aujourd’hui concernant les nouvelles installations de production à partir de la biomasse forestière renouvelable à Thorold est une bonne nouvelle pour les travailleur(se)s dans Niagara ainsi que pour les secteurs de l’énergie propre et de la foresterie de tout l’Ontario.  »

– Sam Oosterhoff
député de Niagara-Ouest

« L’investissement de 4,9 millions de dollars annoncé aujourd’hui est un autre exemple de l’engagement du Canada à l’égard des emplois durables, des technologies novatrices et des entreprises vertes. Grâce à cette aide financière, CHAR Technologies Thorold Inc. pourra transformer de la biomasse ligneuse en gaz naturel renouvelable, réduire les émissions de gaz à effet de serre et contribuer à la décarbonation de l’industrie canadienne. Cet investissement témoigne également de la volonté du gouvernement de renforcer l’économie dans la région de Niagara-Centre et de sa confiance dans la capacité du réseau de transport multimodal de la région et de tous ses partenaires de produire les résultats économiques escomptés. »

– Vance Badawey
secrétaire parlementaire de la ministre des Services aux Autochtones et député de Niagara-Centre


Imprimer cette page

Advertisement

Stories continue below