Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le statut d’énergie renouvelable de la biomasse forestière remis en question en Europe

12 octobre, 2022  par batirama.com


Le Parlement européen a voté, le 14 septembre, dans le cadre de la révision de la directive sur les énergies renouvelables (dite RED III), en faveur de l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergies de l’UE de 32 % à 45 % d’ici 2030. Cependant, le Parlement européen a également décidé de ne plus considérer comme énergie renouvelable la « biomasse ligneuse primaire », une très large majorité du bois-énergie issu de la forêt, et l’exclut ainsi des aides publiques.

La filière forêt-bois, notamment le Ser (Syndicat des énergies renouvelables), la FNB (Fédération nationale du bois), Fransylva, UCFF les coopératives forestières, le Comité Interprofessionnel du Bois- Energie (CIBE), la Fedene (Fédération des services énergie environnement), la Fédération nationale des communes forestière, l’interprofession nationale France Bois forêt ainsi que des collectivités locales ont signé ensemble un communiqué le 28 septembre afin de s’opposer aux dispositions votées par le Parlement européen et défendre les droits de la biomasse forestière et du bois énergie.

Le bois énergie, 36 % de la production d’énergies renouvelables en France

« Nous nous devons d’alerter sur les conséquences graves qu’aurait pour l’ensemble de l’économie française cette position radicale parce que le bois-énergie est indispensable à une gestion forestière durable (…), le bois énergie est essentiel à notre indépendance énergétique dans un contexte de fortes instabilités géopolitiques (…) et le bois énergie protège le pouvoir d’achat des ménages et la compétitivité de nos entreprises grâce à ses prix relativement stables et bas en comparaison aux énergies fossiles importées. »

Advertisement

Lire la suite


Imprimer cette page

Advertisement

Stories continue below