Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La déclaration de Kenora sur l’innovation bien accueillie par le secteur forestier

L'Association des produits forestiers du Canada (APFC) se réjouit des principes et de l'esprit qui sous-tendent la Déclaration de Kenora sur l'innovation forestière, qui a été rendue publique aujourd'hui lors du Sommet national sur l'innovation forestière 2015.


9 juillet 2015
Par Association des produits forestiers du Canada

L’Association des produits forestiers du Canada (APFC) se réjouit des principes et de l’esprit qui sous-tendent la Déclaration de Kenora sur l’innovation forestière, qui a été rendue publique aujourd’hui lors du Sommet national sur l’innovation forestière 2015.

Par cette déclaration, les participants s’engagent collectivement à faire progresser l’innovation dans le secteur forestier en collaborant à des investissements pour commercialiser les innovations dans un esprit d’excellence environnementale, en faisant participer des partenaires potentiels de secteurs non traditionnels et du milieu de l’enseignement et en mobilisant les meilleurs talents et technologies pour répondre aux besoins futurs de l’industrie forestière.

« L’innovation est vitale pour assurer la prospérité d’une industrie des produits forestiers moderne », explique le président et chef de la direction de l’APFC, David Lindsay. « Notre secteur s’est revitalisé par la transformation. Ce type de déclaration contribuera à paver la voie à une nouvelle vague d’activités pour continuer à nous positionner comme chefs de file des nouveaux bioproduits innovateurs faits de fibre de bois. »

Advertisment

Les participants au sommet de Kenora qui ont souscrit à la déclaration comprennent notamment l’APFC, des représentants du gouvernement fédéral et des gouvernements provinciaux, de l’industrie, de l’Entente sur la forêt boréale canadienne, du milieu universitaire et des organismes de recherche.

« L’innovation dans les procédés, les produits, les marchés et les partenariats est la voie vers la prospérité et la création d’emplois », ajoute M. Lindsay. « Des initiatives comme cette déclaration inciteront le secteur forestier à développer ces innovations et contribueront à l’atteinte de l’objectif de 20 milliards de dollars supplémentaires en activité économique d’ici la fin de la décennie de Vision2020. »