Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
« Le secteur forestier : Un secteur innovant et durable pour la région de l’Estrie »


21 juin 2018
Par CIFQ

Le président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ), M. Denis Lebel, était présent en Estrie dans le cadre de sa tournée régionale. M. Lebel a rencontré différents acteurs régionaux et a prononcé une allocution à la Chambre de commerce région de Mégantic pour échanger sur les enjeux de recrutement de la main d’œuvre, du rôle important de la forêt privée pour l’approvisionnement des usines dans la région et l’importance du secteur forestier dans la lutte aux changements climatiques.

« Le secteur forestier est important dans la région de l’Estrie, et on y retrouve des entreprises innovantes qui se démarquent. Nos membres innovent constamment, notamment en utilisant différentes sources de matières et en prolongeant le cycle de vie du bois. Les pratiques innovantes sont d’ailleurs une des thématiques au cœur de la campagne de communication « Une forêt de possibilités » puisqu’elles témoignent de l’évolution constante de notre secteur », souligne M. Denis Lebel.

Cette tournée régionale appuie les initiatives du Collectif pour une forêt durable, un regroupement de plus de 50 partenaires qui supportent la campagne « Une forêt de possibilités ». Ensemble, ils ont pour objectifs de créer un sentiment de fierté et de mettre pleinement en valeur le riche éventail d’opportunités de développement offert par le secteur forestier québécois.

Advertisment

« Le mouvement issu de la campagne « Une forêt de possibilités » prend de l’ampleur et se déploie dans l’ensemble des régions du Québec. La campagne permet d’établir le dialogue entre l’ensemble des intervenants régionaux autour des enjeux de notre secteur. Elle est aussi l’occasion de parler du secteur forestier comme étant innovant et comme étant un acteur important dans la lutte aux changements climatiques. En effet, grâce à notre secteur, le carbone capté en forêt est conservé dans les produits du bois. L’arbre récolté laissera la place à un nouveau cycle de captation du carbone », de conclure M. Lebel.