Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Des parcs nationaux menacés par les cerfs de Virginie


1 février 2022
Par Le Devoir

Même si elle est au fait depuis plusieurs années des effets négatifs des surpopulations de cerfs de Virginie sur les écosystèmes des parcs nationaux du Mont-Saint-Bruno et des Îles-de-Boucherville, la SEPAQ n’a toujours pas de stratégie de contrôle des cervidés. L’abattage de cerfs a déjà été évoqué, selon les informations obtenues par Le Devoir, mais la saga de Longueuil aurait bouleversé les plans de la société d’État.

Selon les données fournies par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), on comptait en 2021 un total de 161 cerfs de Virginie dans le parc national du Mont-Saint-Bruno, soit une densité trois fois plus élevée que la capacité de l’écosystème. Dans le cas du parc national des Îles-de-Boucherville, on comptait 299 cerfs, soit six fois la densité souhaitable.

Concrètement, on compte au moins une centaine de cerfs de Virginie de trop dans le parc national du Mont-Saint-Bruno et plus de 250 de trop dans celui des Îles-de-Boucherville. Et dans les deux cas, le cheptel a augmenté de façon importante au cours des dernières années.

Advertisement

Lire la suite