Opérations Forestières

Marchés Nouvelles de l’industrie
12,5 M$ pour la production de bois-plastique


2 décembre 2016
Par Guillaume Roy

Les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé l’offre d’un financement de 12,5 millions de dollars à l’entreprise Papier Masson, située à Gatineau, secteur Masson-Angers (Québec), afin de l’aider à implanter un nouveau procédé – le premier du genre en Amérique du Nord – de production de fibre de bois destinée à la fabrication de composites bois-plastique.

Le secteur forestier canadien est un important employeur et moteur économique. En effet, plus de 200 000 Canadiens travaillent dans ce secteur, dont 9 500 Autochtones. Les investissements faits à l’appui de l’innovation contribueront à l’écologisation et à la compétitivité de l’industrie forestière, et permettront de continuer à offrir de bons emplois aux Canadiens de partout au pays.

Grâce à cet investissement, l’usine de Gatineau sera en mesure de produire quotidiennement 40 tonnes de fibre de bois densifiée tout en réduisant sa consommation énergétique de 15 %. Cette fibre remplacera les polymères non renouvelables utilisés dans la production de composites bois-plastique servant à la fabrication de divers produits, dont des panneaux intérieurs de portières de voiture.

Advertisment

« L’industrie forestière joue un rôle central dans la lutte contre le changement climatique, la stimulation de l’innovation et la création de débouchés économiques pour les collectivités locales et autochtones. Ce projet est l’exemple parfait d’une innovation qui contribuera à la lutte contre le changement climatique tout en transformant l’industrie forestière canadienne et en améliorant sa compétitivité », a souligné Jim Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada.

« Les nouvelles fibres que l’entreprise va extraire grâce au procédé implanté permettront à l’entreprise de remplacer notamment la fibre de verre et des polymères dans différentes applications. Ce projet aura des impacts positifs, sur la filière forestière régionale par une plus grande consommation de copeaux de bois, et sur la lutte contre les changements climatiques, par le remplacement de produits fossiles par des produits faits à partir de ressources renouvelables. Cette aide financière s’inscrit directement dans les suites du Forum Innovation Bois, » a ajouté Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

Le gouvernement du Canada verse 10 millions de dollars dans ce projet et le gouvernement du Québec en verse 2,5 millions. Celui-ci contribuera à assurer la continuité de plus de 110 emplois locaux et à créer de nouveaux postes liés à l’exploitation de l’usine. Le financement provient du programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière de Ressources naturelles Canada et du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

« C’est un investissement stratégique pour la compagnie qui consolide les emplois de l’équipe Papier Masson et qui aura des retombées positives pour la communauté », a conclu Stéphane Deshaies, directeur général, S.E.C. Papier Masson WB.