Opérations Forestières

En vedette Nouvelles
Usine Fortress: Québec recherche une «solution québécoise»


12 février 2020
Par Le Droit
La relance de l’usine Fortress de Thurso, si elle se concrétise, devra passer par l’intervention d’un investisseur québécois et par une conversion des installations de l’entreprise. Trois projets distincts proposés par des joueurs d’ici se retrouvent présentement sous la loupe du gouvernement du Québec qui se donne encore trois mois pour conclure une transaction afin de redémarrer les cheminées de l’usine, sans quoi le pilier de l’industrie forestière en Outaouais risque de cesser complètement ses activités.

Le ministre québécois de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, confirme au Droit que le gouvernement, principal créancier de Fortress Global, est à la recherche d’une « solution québécoise » pour relancer l’usine depuis l’échec du processus de vente de l’entreprise à des investisseurs de niveau international.

Les trois propositions actuellement sur la table prévoient la conversion des équipements de l’usine de Thurso, indique le ministre Fitzgibbon, qui n’a pas voulu donner davantage de détails sur la nature exacte que pourrait prendre la papetière sous l’égide d’un nouveau propriétaire.

Lire la suite

Advertisment