Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Si Greenpeace vous a dans sa ligne de mire, vous êtes cuit

Le géant vert s'attaque souvent au maillon faible d'un secteur industriel, une entreprise dont les pratiques environnementales sont en retard sur celles de ses concurrentes.


2 avril 2015
Par Valérie Borde L'actualité

Il est rare que Greenpeace ne fasse pas mouche. Car le plus puissant groupe écologiste du monde embrasse le plus souvent des causes qui méritent d’être défendues.

Au Canada, ses campagnes visent à protéger l’Arctique, les forêts ainsi que les océans, et à combattre les changements climatiques. Dans ces domaines, il a le soutien de la communauté scientifique — les «intellectuels», auxquels s’en est pris le maire Jean Tremblay, de Saguenay —, dont les études démontrent que les gouvernements et les grandes entreprises n’en font pas toujours assez pour s’attaquer à des problèmes bien réels.

Ailleurs, Greenpeace se bat contre le nucléaire, les organismes génétiquement modifiés et des produits qu’il juge toxiques, des causes sur lesquelles les avis scientifiques sont nettement plus partagés.

Advertisment

Lire la suite