Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Résolu annonce des fermetures permanentes


11 décembre 2014
Par Produits forestiers Résolu

Produits forestiers Résolu a annoncé  la réduction permanente d’une capacité de production de papier journal de 465 000 tonnes métriques au Canada. C’est par le biais de la fermeture permanente de l’usine de papier journal d’Iroquois Falls, en Ontario, ainsi qu’à l’arrêt permanent de la machine à papier no 1 de l’usine de Baie-Comeau et de la machine à papier no 4 de l’usine de Clermont, au Québec, que cette réduction de la capacité de production sera rendue possible.

La décision de Résolu de réduire sa capacité de production de papier journal est dictée par la faiblesse persistante du marché de papier journal à l’échelle mondiale, exacerbée par les problèmes liés à la fibre, dont son approvisionnement et son coût, de même que les problèmes de transport. Au Québec, les coûts de l’électricité ont également influé sur ces décisions, ainsi que l’épidémie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

« Les conditions des marchés ont nui considérablement aux activités de nos usines de papier journal en Ontario et au Québec, et la situation de ces activités sur le plan des coûts les a rendues vulnérables à la détérioration structurelle du secteur du papier journal, » a déclaré Richard Garneau, président et chef de la direction.

Advertisment

« Il y a un autre problème qui est entré en ligne de compte dans la prise de ces décisions, à savoir les attaques sans fondement de la part de groupes de militants écologistes, de poursuivre M. Garneau. Leurs campagnes trompeuses et truffées d’erreurs, qui dénaturent les pratiques d’aménagement forestier de la Société, ont aussi eu un effet. Ces campagnes reposent sur des mensonges malveillants remettant en question la conformité de Résolu à la Crown Forest Sustainability Act de l’Ontario et à la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier du Québec, ainsi que son leadership en matière de développement durable. Les régimes d’aménagement forestier du Québec et de l’Ontario comptent parmi les meilleurs du monde, et les gouvernements des deux provinces veillent ! 24; les faire respecter. Ces régimes méritent d’être respectés et défendus, et nous demandons à ces gouvernements de se porter à la défense de leurs normes ainsi que de réfuter ces attaques injustifiées et gratuites. »

L’usine d’Iroquois Falls compte environ 180 employés et a une capacité de production annuelle de 210 000 tonnes métriques de papier journal. Elle fermera définitivement le 22 décembre 2014, tandis que les activités relatives à sa fermeture se poursuivront jusqu’en janvier 2015. La machine à papier no 1 actuellement hors service à Baie-Comeau sera arrêtée de façon permanente dès aujourd’hui, et la machine à papier no 4 à l’usine de Clermont sera arrêtée de façon permanente le ou vers le 30 janvier 2015. Les arrêts aux usines de Baie-Comeau et de Clermont entraîneront la perte d’environ 120 emplois et la réduction permanente d’une capacité d! e production de papier journal d’environ 255 000 tonnes métriques. Les exigences minimales de la loi en matière de préavis seront respectées dans les deux provinces.

Consciente des répercussions de ces décisions sur les employés, leur famille et les collectivités, la Société travaillera avec les représentants syndicaux et les gouvernements afin de répondre aux besoins des employés touchés. La direction locale entend s’assurer que les employés touchés obtiennent le soutien nécessaire, que les conditions prévues à cet égard dans les conventions collectives sont respectées et que le plus d’employés possible, le cas échéant, sont réaffectés dans d’autres installations de la Société.

« La décision de rationaliser notre capacité de production de papier journal a été difficile à prendre, car nous connaissons les effets qu’elle aura sur les employés touchés, a ajouté Richard Garneau. Résolu reste fidèle à son engagement de fournir un service à la clientèle et des produits de grande qualité et collaborera étroitement avec ses clients pour continuer de répondre à leurs besoins. »