Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Pour un après Covid plus respectueux de la nature


14 mai 2020
Par Journal Le Nord

Le confinement de plusieurs semaines a eu des effets bénéfiques sur l’environnement, notamment une réduction des émissions de CO2. Il s’agit toutefois de bénéfices temporaires et il serait souhaitable de réfléchir à nos habitudes de vie, croit Christian Messier, professeur au Département des sciences naturelles à l’Université du Québec en Outaouais.

« Est-ce que les gens vont se comporter différemment une fois que cette pandémie sera terminée, d’ici un ou deux ans? Est-ce que les gens vont avoir une perception différente des milieux naturels? » se questionne le professeur Messier. « Pendant le confinement, les gens se sont mis à observer la nature de façon plus intense qu’auparavant. J’ai bon espoir que cela va avoir eu un effet positif. »

Notre responsabilité

Christian Messier rappelle que l’être humain fait partie de la nature. « Ce virus qui vient paralyser la planète nous donne une leçon incroyable, dit-il. Le fait de s’approprier de plus en plus le milieu naturel, de prendre des espèces du milieu naturel et de les amener dans d’autres milieux où il y a d’autres animaux, cela a des effets très importants sur l’environnement. »

Advertisment