Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Performance au feu des constructions massives en bois : des essais en continu confirment leurs attributs de sécurité


14 mai 2020
Par FPInnovations

Au cours de la dernière décennie, le bois lamellé-croisé (ou CLT) a été de plus en plus utilisé dans de nombreux bâtiments au Canada. D’autres produits massifs en bois sont également utilisés et développés, permettant aux concepteurs de choisir les matériaux à partir d’une large gamme de produits. Toutefois, la performance au feu de ces systèmes demeure l’un des attributs qui préoccupe beaucoup les occupants ou propriétaires potentiels de ce type de bâtiments, sans parler des responsables de la réglementation ou les services de protection contre l’incendie.

Mise à jour 2019 du chapitre sur la performance au feu dans le Manuel canadien sur le CLT

Depuis la publication de sa première édition du Manuel canadien sur le CLT, en 2011, FPInnovations a mené de nombreux essais et projets de recherche afin d’augmenter sa connaissance sur le CLT et son comportement au feu en ce qui touche la sécurité incendie des bâtiments de construction massive en bois et de mettre à jour les codes et normes.

Advertisment

Ces résultats sont maintenant disponibles dans le récent chapitre Performance au feu des assemblages en bois lamellé-croisé, partie intégrante de l’édition 2019 du Manuel canadien sur le CLT (uniquement disponible en anglais pour le moment). Ce document fournit l’information la plus récente sur les attributs de performance au feu des éléments de CLT répondant à la norme binationale ANSI/APA PRG 320 sur la fabrication de produits.

Les résultats ont démontré que les éléments de CLT, protégés ou non par un panneau de gypse, peuvent offrir une importante résistance au feu allant au-delà de 3 heures dans certains cas. Les essais ont démontré que les dispositifs coupe-feu approuvés pour la construction en béton conviennent aux éléments de CLT tant qu’un détaillage adéquat y soit apporté.

Pour savoir comment vous procurer votre exemplaire du Manuel canadien sur le CLT, visitez le web.fpinnovations.ca/fr/clt.

Nouveaux essais de délamination à la chaleur pour adhésifs

FPInnovations a étendu ses recherches à différents aspects liés au comportement du feu dans les bâtiments en bois et, à cet égard, a entrepris de nouveaux essais visant à valider la vitesse de combustion des éléments de CLT fabriqués à l’aide d’adhésifs qui répondent aux nouvelles exigences obligatoires, lesquelles étaient fondées sur nos précédents résultats et recommandations apportées pour mettre à jour l’édition 2018 de la norme ANSI/APA PRG 320*.

Les résultats obtenus jusqu’à maintenant suggèrent que le CLT fabriqué avec des adhésifs qui répondent à ces nouvelles exigences pourraient utiliser la vitesse de combustion unidimensionnelle communément acceptée de 0,65 mm/min tout au long de l’exposition du feu, peu importe la position du premier plan de colle. Les résultats des essais de feu réalisés par le Conseil national de recherches Canada ont aussi démontré que les compartiments construits à partir d’éléments en CLT fabriqués à l’aide d’adhésifs non délaminants atteignaient éventuellement la combustion complète du contenu combustible, et ce, dans différents essais, ce qui menait à l’auto-extinction. FPInnovations a entrepris une proposition de changement à la norme CSA O86 en janvier 2020 pour la révision de la vitesse de combustion applicable pour les éléments de CLT.

Autres assemblages en bois massif

Avec l’intérêt grandissant pour l’utilisation accrue d’autres assemblages massifs en bois dans des bâtiments modernes de plus grande hauteur et superficie, FPInnovations a également réalisé de nouvelles recherches sur la performance au feu d’autres types d’assemblages massifs en bois, qui ont mené à la publication de plusieurs rapports. Ces études évaluaient la performance au feu du bois lamellé cloué (NLT ou Nail Lam), du bois lamellé-goujonné (DLT), des platelages en bois lamellé-collé et du bois en placage stratifié croisé (X-LVL)**.

Ces rapports décrivent les plus récentes découvertes en matière de performance au feu de ces autres produits massifs en bois. Cette recherche permettra d’appuyer les concepteurs et constructeurs dans l’utilisation d’assemblages massifs en bois en assurant la sécurité incendie de leurs concepts.

La recherche se poursuit en matière de sécurité incendie dans les assemblages massifs en bois. Pour en savoir plus sur la recherche sur le feu, communiquez avec Christian Dagenais ou Lindsay Ranger du groupe Systèmes de construction de FPInnovations.