Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
L’Amérique du Nord devient un importateur net de bois d’oeuvre


16 décembre 2021
Par Les Affaires

C’est tout un changement de paradigme économique. L’Amérique du Nord (le Canada et les États-Unis) est devenue un importateur net de bois d’œuvre, une situation qui ne s’estompera pas de sitôt et qui bénéficiera aux consommateurs.

« Le continent redevient un importateur net, et cette situation va perdurer des années », affirme Jean-François Samray, PDG du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ), qui regroupe les producteurs de bois dans la province.

La principale cause de cette situation est le déclin de la production de bois d’œuvre en Colombie-Britannique depuis cinq ans, et ce, en raison de l’épidémie de dendroctone du pin qui a ravagé la forêt de la province, souligne Michel Vincent, économiste du CIFQ.

Advertisement

« Habituellement, la province récoltait environ de 70 à 72 millions de mètres cubes de bois par année. Aujourd’hui, c’est de 60 à 62 millions, et les projections anticipent d’autres baisses à 55-56 millions » souligne l’économiste.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*