Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les producteurs forestiers veulent leur part du gâteau


16 décembre 2021
Par La Terre

Trois syndicats de producteurs forestiers du sud de la province se sont unis pour orchestrer une sortie médiatique à Sherbrooke le 10 décembre, en compagnie de la Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) et de l’Union des producteurs agricoles (UPA), afin de revendiquer le droit d’établir une mise en marché collective et d’équilibrer la répartition des coûts. Ils estiment ne pas recevoir leur juste part dans la vente de bois.

Muni d’une planche de 2 x 4, André Roy, président du Syndicat des producteurs forestiers du Sud du Québec (SPFSQ), a pris la parole pour souligner que bien que ce produit ait atteint un prix de 8 $ dans la dernière année, le producteur ne reçoit à peine plus de 1 $. Il précise qu’en 2005, il recevait 2 $. « Ça fait 20 ans qu’on attend que le prix monte. Quand il monte en quincaillerie, il ne monte pas chez nous », a-t-il dénoncé.

Le syndicat a aussi rappelé leur déception vis-à-vis la décision de la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ) qui les a déboutés en octobre et n’a pas permis d’établir une convention collective pour la mise en marché du bois de sciage. Sept régions du Québec sont toujours sans convention collective de ce genre.

Advertisement

Lire la suite