Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Canada : le pays le plus certifié au monde

L'industrie canadienne des produits forestiers compte maintenant 43 % des forêts certifiées de façon indépendante dans le monde, soit plus de 160 millions d'hectares, ce qui est quatre fois plus que tout autre pays.


5 mars 2015
Par Association des produits forestiers du Canada

Des forêts certifiées indiquent que les entreprises qui en sont responsables utilisent des pratiques d’aménagement forestier novatrices au plan social et environnemental, selon une évaluation réalisée par un organisme indépendant. Ces pratiques comprennent la régénération rapide du territoire forestier, des niveaux de récolte durables, la protection de la biodiversité et des habitats fauniques et la participation des Autochtones.

« Le dossier environnemental de l’industrie forestière canadienne est vraiment celui d’un chef de file mondial pour ce qui est de la certification », explique David Lindsay, président et chef de la direction de l’Association des produits forestiers du Canada (APFC). « Le marché international peut vraiment avoir l’assurance que les produits forestiers canadiens proviennent de forêts aménagées de façon responsable. »

Des forêts certifiées sont une condition pour être membre de l’APFC. Les entreprises canadiennes peuvent certifier leurs pratiques par rapport à l’une des trois normes en usage : celle du Forest Stewardship Council (FSC), de la Sustainable Forestry Initiative (SFI) ou de l’Association canadienne de normalisation (CSA).

Advertisment

Un sondage mené en 2014 par la firme Léger auprès de clients internationaux a aussi constaté que l’industrie canadienne des produits forestiers avait la meilleure réputation environnementale du monde.

L’APFC offre une voix, au Canada et à l’étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l’environnement. L’industrie des produits forestiers, dont le chiffre d’affaires atteint 58 milliards de dollars par année et qui représente 2 % du PIB du Canada, est l’un des plus gros employeurs du pays, a des activités dans des centaines de collectivités et procure 235 000 emplois directs d’un océan à l’autre.