Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Alain Paul reçoit le Prix du leadership des entreprises autochtones 2020


8 octobre 2020
Par Guillaume Roy
Alain Paul, le propriétaire de Granules LG à Saint-Félicien, a reçu le Prix du leadership des entreprises autochtones, octroyé par l’Association des produits forestiers du Canada (APFC), conjointement avec le Conseil canadien pour le commerce autochtone (CCCA).

« C’est tout un honneur, parce que ça reconnaît le travail de toute une vie », a souligné Alain Paul.

« La réussite d’une entreprise, c’est un travail d’équipe qui prend beaucoup de temps et d’énergie, et un peu de chance », a-t-il ajouté humblement.

« Les dirigeants autochtones sont des partenaires essentiels pour favoriser la santé des forêts et la prospérité économique de nos villages forestiers nordiques et ruraux », a commenté Derek Nighbor, président et chef de la direction de l’APFC, fier de mettre en lumière le travail réalisé par Alain Paul en lui remettant un prix qui récompense le leadership des entrepreneurs autochtones de l’industrie des produits forestiers.

Advertisment

« Félicitations à Alain Paul de Granules LG, une entreprise autochtone d’énergie verte qui crée des emplois et de la prospérité durable au sein de sa communauté, a renchérit Tabatha Bull, présidente et chef de la direction du CCCA. Ce modèle à suivre mérite sans aucun doute d’être récompensé aujourd’hui. »

Un parcours qui mène à l’énergie verte

Alain Paul s’est lancé dans le monde de l’entrepreneuriat en 1983, après avoir travaillé comme directeur de la succursale de Desjardins à Mashteuiatsh, en fondant le Groupe ADL avec ses frères. Après avoir investi dans le monde de la construction et du tabac, dans une station-service et dans un camping, le groupe s’est lancé dans l’entrepreneuriat forestier.

Le Groupe ADL est devenu le propriétaire unique de Granules LG en 2012. L’entreprise de Saint-Félicien emploie une soixantaine de personnes et produit 115 000 tonnes de granules par année.

L’entreprise investit constamment pour rester à la fine pointe de la technologie, et près de 4 millions de dollars seront investis cette année dans des projets qui seront annoncés prochainement.

« Comme citoyen, nous avons le choix de constater ces changements, de les critiquer, ou de regretter le passé, a remarqué Alain Paul. De notre côté, nous avons plutôt choisi d’y participer, de l’améliorer, et de faire partie de ce futur que nous souhaitons pour tous. Pour ma part, ma participation aura été de faire des choix qui pourront influencer un avenir pour nous tous. C’est en transformant l’énergie du passé en énergie du présent que nous pourrons améliorer le futur.»

Selon Alain Paul, le milieu forestier offre des opportunités entrepreneuriales, car les communautés autochtones vivent en forêt.