Opérations Forestières

En vedette Récolte Transport
Une scierie veut le train

Il serait envisageable d'ajouter au trafic ferroviaire de la SCFG un bloc d'au moins 1000 wagons venant de la scierie de Saint-Elzéar.


22 janvier 2014
Par La Presse

Sujets

L’Association coopérative forestière de Saint-Elzéar, qui exploite la deuxième scierie en importance en Gaspésie, pourrait accroître considérablement les revenus de la Société du chemin de fer de la Gaspésie en décidant sous peu d’acheminer une grande partie de son bois de construction et de ses copeaux par rail.

Ce développement permettrait à la Société du chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) de rattraper une partie des revenus perdus par la suspension du service de passagers de VIA Rail, transporteur public invoquant depuis septembre des motifs de sécurité pour retarder la reprise de sa liaison entre Montréal et la péninsule.

Le directeur de l’Association coopérative forestière (ACF), Sébastien Roy, veut élargir les marchés de l’usine de sciage afin d’obtenir de meilleurs prix pour son bois d’oeuvre, et réduire le coût de transport de ses copeaux. Il souhaite obtenir des réponses de la Société du chemin de fer de la Gaspésie rapidement, plus vite qu’au rythme démontré depuis les premiers contacts en décembre.

Advertisment

Lire la suite


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*