Des scieries peinent à trouver preneur pour les sous-produits du bois

ici.radio-canada.ca
Décembre 13, 2017
Écrit par ici.radio-canada.ca
Des scieries peinent à trouver preneur pour les sous-produits du bois
Crédit : ici.radio-canada.ca
Même si les industriels du bois d'œuvre s'en tirent plutôt bien malgré le conflit avec les États-Unis, les scieries québécoises ont un lourd problème sur les bras. Les sous-produits du bois issus du sciage s'accumulent dans les cours des usines et ne trouvent pas de débouchés, ce qui fragilise les entreprises.

Des industriels soutiennent que les prix payés sont à la hausse et que le sciage est rentable. Toutefois, ils affirment que les sous-produits trouvent difficilement preneur, puisque la fermeture de papetières ces dernières années crée des surplus.

Il y a quelques années, les sous-produits du sciage pouvaient représenter 15 % des revenus des scieries et faire la différence entre la rentabilité ou la fermeture.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.