La Semaine du bois - est un "must"?

La Semaine du bois : une première édition à point nommé!
Guy Fortin
Mardi, 09 Juin 2009
Écrit par Guy Fortin

Encore assommés par l’effondrement des marchés, les industriels se sont très peu manifestés au cours des 12 derniers mois. Une situation étrange pour un secteur de cette importance. On est en droit de se demander s’il existe encore un lieu, un événement, une occasion où les gens de la forêt puissent se prouver qu’ils sont toujours vivants ?


Après l’annulation des principaux congrès et événements nationaux, l’industrie du bois ne doit pas tomber dans l’oubli ni la paralysie. Bien peu de nouvelles positives sur les activités industrielles des compagnies forestières ont été publiées ou diffusées dans les média.


Pourtant, il est de toute première importance que les technologies, les stratégies ou les idées continuent de circuler pour contrer cette stagnation. En ce sens, la Semaine du bois qui se tiendra à Québec du 10 au 12 septembre prochain est un « must » qui viendra stimuler les forestiers et cimenter la solidarité des troupes. Pas moins de quatre événements du domaine forestier seront combinés en plein coeur de l’activité forestière de l’est du Canada!


Un peu comme le rôle joué par nos revues Opérations Forestières et de Scierie, Canadian Forest Industries et Canadian Wood Products, dans la diffusion des résultats de recherches, de reportages sur le terrain et de développements technologiques, un événement comme la Semaine du bois doit imposer, dans le cadre de séminaires et également de vive voix, la discussion, le questionnement et les explications sur les domaines théoriques en constante évolution. Il s’agit là d’un prolongement nécessaire et naturel à l’imprimé dans la propagation de la dynamique industrielle et technique. Tout comme le fera l’exposition d’équipements pour les travaux reliés à la biomasse, l’exploitation, l’aménagement forestier et la transformation du bois.


Au strict chapitre de la biomasse forestière, une effervescence incomparable est apparue depuis deux ans, au moment même où les échos de la forêt s’éteignaient graduellement. On a bien lancé un nouveau magazine Canadian BIOMASS qui répond à cette demande, mais la coordination industrielle ne s’est pas véritablement mise en place en raison de la situation économique. Dans le cadre de ce grand regroupement de septembre qui additionne déjà les énergies de Logfor, InterScie et Démo Forêt 2000, un volet entier sera consacré à la biomasse forestière.


On ne peut nier également le fait que, même si la filière bois est abattue comme jamais dans l’histoire, les travaux d’aménagement et de sylviculture de même que l’entretien et la construction de chemins forestiers doivent également continuer à aller de l’avant. Et que dire des nouvelles approches d’estimation et d’évaluation spatiales des essences et volumes de coupes !


Ce rassemblement de tous les acteurs du milieu forestier devrait permettre de continuer à stimuler et valoriser les métiers et professions du monde de la forêt et à remettre sur la carte l’existence de ces mêmes produits forestiers dont peut-on dire sans exagération, que la promotion a quelque peu été délaissée.    

Guy Fortin
èditeur

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

Forêt signature
July 5-7, 2019
Expo Grands Travaux
May 1-2, 2020

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.