Perfectionnement des entrepreneurs forestier

Le Centre en entrepreneuriat multi-ressources (CEMR) a accueilli ses quatre premières cohortes et formé 46 entrepreneurs-étudiants, dans les locaux de l’ancien Juvénat Saint-Jean de Dolbeau-Mistassini au cours des derniers mois.
Guillaume Roy
Novembre 21, 2019
Écrit par
« On ne peut pas être un expert en tout, a soutenu Pierre-Olivier Lussier, le directeur général du CEMR. Notre programme est axé sur les concepts de gestion de l’entreprise pour faire en sorte que l’entrepreneur, à la fin de la formation, soit bien outillé pour orienter ses décisions, pour que son entreprise soit plus rentable et plus durable. » Au menu, des cours de gestion, de ressources humaines, de comptabilité, d’aspects juridiques et plus encore.

Les entrepreneurs provenaient de tous les secteurs de l’indutrie forestière : récolte, voirie, transport, gestion de cour d’usine, chargement et génie conseil. Ils provenaient des régions suivantes : Saguenay-Lac-St-Jean, Mauricie, Côte-Nord, Charlevoix, Québec.

Pour Philippe Morissette, un des propriétaires de Forélie, une entreprise de construction de chemins et de récolte forestière, cette formation lui permettra d’améliorer ses connaissances en administration, en ressources humaines et en santé et sécurité. « Je souhaite développer de meilleurs réflexes au lieu d’être en mode réaction », soutient l’entrepreneur de 39 ans qui embauche 25 personnes en Mauricie.

Raymond Paquet, un entrepreneur forestier sur la Côte-Nord, a également profité de l’arrêt printanier des travaux en forêt pour venir suivre une formation spécialisée pour les entrepreneurs. « Je voulais approfondir ma formation en comptabilité et en gestion », note l’homme qui compte quatre employés, qui croit que l’investissement en vaudra la chandelle.

Pour les entrepreneurs, le coût de la formation de 112 heures, étalée sur trois ans, s’élève à 8000 dollars. Ce coût inclut trois semaines de formations intensives, à raison d’une semaine par année dans les locaux de l’ancien Juvénat Saint-Jean, à Dolbeau-Mistassini, rénové pour accueillir les entrepreneurs. Sur place, ces derniers sont nourris et logés et ils disposent d’une salle de repos facilitant les échanges entre les participants.

« Le calendrier de la prochaine année est encore à travailler, mais nous visons avoir des groupes à plusieurs moments dans l’année, a mentionné Pierre-Olivier Lussier. Nous visons toujours les entrepreneurs en activité dans le secteur forestier et une première cohorte d’entrepreneurs en devenir. »

Pour la majorité des entrepreneurs, Emploi Québec rembourse 50 % des frais de formation, a remarqué Pierre-Olivier Lussier. « De plus, les entrepreneurs ont aussi accès à des services professionnels de 2250 dollars, que ce soit pour les finances, la comptabilité ou les services juridiques, auprès des partenaires du CEMR », a-t-il ajouté.

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Communication intelligente par satellite pour les gens et les actifs
Compte tenu de la concurrence qui prévaut dans le marché d’aujourd’hui hyper-connecté et alimenté pa...

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.