Opérations Forestières

En vedette Sciage Scierie
Perfectionnement en supervision d’usine de sciage

Neuf travailleurs viennent de compléter une formation de perfectionnement de 450 heures en « Supervision de la qualité en transformation des produits forestiers ».


17 juin 2014
Par Guillaume Roy


Sujets

Le manque de main-d’œuvre se fait sentir pour tous les postes de métiers dans l’industrie forestière, et les cadres n’y échappent pas. Pour remédier à la situation, le Cégep de St-Félicien et Formabois (le Comité sectoriel en transformation du bois) ont réalisé, en partenariat avec les industriels forestiers, une formation de perfectionnement de 450 heures pour les cadres.

« Nous avions grand besoin d’une telle formation afin de former nos futurs cadres. D’ici 2016, près d’une quarantaine de ceux actuellement en fonction quittent pour leur retraite – la relève est un enjeu majeur », mentionne Janic Gaudreault, directeur des ressources humaines pour les secteurs forêt et scieries de l’est du Québec chez Produits forestiers Résolu.

Neuf travailleurs provenant de Produits forestiers Arbec, de la Coopérative forestière Petits Paris, de Produits forestiers Résolu, de Produits forestiers Mauricie et de la Scierie Opitciwan, ont été sélectionnés par leurs employeurs pour suivre cette formation et ensuite gravir des échelons supérieurs. Une situation très motivante pour les travailleurs sélectionnés, car ils savent qu’ils ont la confiance de leurs supérieurs.

Advertisment

« La population commence à vieillir. On a besoin de jeunes pour prendre la relève. Nos deux candidats, qui étaient déjà chefs d’équipe, avaient démontré de belles aptitudes. Ils pourront maintenant rapporter l’expertise acquise à l’usine », souligne Alain Gauthier, directeur de l’usine Arbec de l’Ascension.

La formation de 450 heures s’est déroulée du 10 mars au 13 juin. Elle comportait des notions autant techniques – classification, bilan-matière, optimisation de la ressource, fonctionnement critique des équipements, santé et sécurité, que humaines – rôle du gestionnaire, rencontre planifiée, résolution de conflits, fonctionnement des équipes de travail.

Selon Michael Girard, de scierie Mistassini de Produits forestiers Résolu, la notion la plus importante apprise est la gestion de personnel. « On doit développer une approche humaine avec les employés. C’est le grand défi de l’avenir. On doit garder nos ressources et essayer de les amener ailleurs, en repérant les talents », souligne le jeune homme de 30 ans qui était jadis superviseur en forêt. Grâce aux connaissances acquises, il est aujourd’hui confiant de pouvoir exercer le métier de superviseur « dès lundi ».

La formation a été un franc succès, note Réjean St-Arnaud, directeur général de Formabois « Plusieurs entreprises de différentes régions nous sollicitent maintenant pour avoir la formation. Il y a un gros besoin », dit-il. Afin d’assurer une formation continue, des rafraichissements pourraient voir le jour au cours des prochaines années. De plus, une deuxième cohorte sera lancée en novembre.

Ce projet est le résultat d’un partenariat entre le Service aux entreprises et aux collectivités du Cégep de Saint-Félicien et Formabois dans le cadre du programme Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre – FDRCMO de la Commission des partenaires du marché du travail.

Neuf travailleurs viennent de compléter une formation de perfectionnement de 450 heures en « Supervision de la qualité en transformation des produits forestiers ».