Milieux humides : les forêts privées exemptées

La Terre de chez nous
Septembre 12, 2018
Écrit par La Terre de chez nous
Québec a choisi d’exempter les cannebergières, les bleuetières et les aménagements forestiers dans les boisés privés de son nouveau régime de compensations pour le développement de milieux humides. Une mesure touchera également les producteurs maraîchers.

Le règlement publié le 5 septembre établit les frais de compensation à un montant de base de 20 $ par mètre carré de milieux humides développés. Cette somme pourra ensuite être modulée à la hausse ou à la baisse en fonction du lieu précis où ils se trouvent.

Lorsque cessera l’exploitation d’une cannebergière ou d’une bleuetière, le règlement prévoit que les milieux humides devront être remis dans l’état où ils étaient avant leur utilisation.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

Colloque annuel du CSMOAF
November 15, 2018
Optisaw
November 28, 2018

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.