Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Les ministres fédéral et provinciaux discutent des mesures prises par les États-Unis contre le bois d’œuvre résineux


1 mai 2017
Par Gouvernement du Canada

Les droits de douane imposés par les États-Unis sur le bois d’œuvre résineux canadien sont injustes, et le gouvernement du Canadava s’y opposer vigoureusement. Comme toujours, notre priorité absolue est de protéger les collectivités et les emplois canadiens.

Aujourd’hui, le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Jim Carr, a eu une conversation téléphonique avec ses homologues des provinces pour parler de la façon d’aider les collectivités et les travailleurs canadiens concernés par les droits compensateurs annoncés en début de semaine. Les ministres de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador ont participé pour la première fois aux discussions, car ces provinces n’ont pas été dispensées des nouveaux droits compensateurs.

La coordination des programmes entre le gouvernement fédéral et les provinces a été l’un des principaux sujets abordés. Il faut notamment mentionner ce qui suit :

Advertisment
  • s’assurer que les entreprises sont au courant des mesures financières de la Banque de développement du Canada et d’Exportation et développement Canada et qu’elles y ont accès. Ces deux institutions offrent des services financiers aux entreprises canadiennes selon des modalités commerciales, y compris des garanties de prêt;
  • promouvoir l’utilisation du bois canadien au Canada. Dans le budget de 2017, on a affecté 40 millions de dollars pour augmenter, en partenariat avec l’industrie et les provinces, notre utilisation du bois afin que nous demeurions un chef de file mondial de la construction en bois de grande hauteur;
  • faire savoir aux travailleurs touchés qu’Emploi et Développement social Canada peut les aider grâce à ses programmes, notamment l’assurance-emploi et l’orientation professionnelle, et qu’ils peuvent aussi avoir recours aux programmes de recyclage et de perfectionnement des compétences qui relèvent des provinces;
  • continuer à surveiller les mesures prises et les rajuster s’il le faut pour répondre aux besoins des travailleurs et des collectivités.

Aujourd’hui, les discussions ont relayé l’action des efforts déployés récemment dans le dossier du bois d’œuvre résineux pour maintenir la croissance et le dynamisme du secteur. À long terme, le gouvernement fédéral travaillera avec les provinces et l’industrie pour accélérer la transformation de l’industrie par l’innovation et la diversification des marchés en Europe et en Asie, en particulier en Chine.

Le gouvernement du Canada va continuer à faire pression sur le gouvernement américain pour que ce dernier annule cette mesure commerciale inique et injustifiée. Nous sommes déterminés à travailler avec l’administration américaine pour parvenir à une solution durable et nous demeurons convaincus qu’un règlement négocié est non seulement possible, mais aussi dans l’intérêt supérieur des deux pays.

Le Groupe de travail fédéral-provincial sur le bois d’œuvre résineux a été créé pour diffuser des renseignements et des analyses, et pour déterminer comment répondre aux besoins des travailleurs et des collectivités. Le travail du Groupe vient s’ajouter aux efforts faits par le Canada pour négocier un accord commercial sur le bois d’œuvre résineux avec les États-Unis afin que le secteur forestier de notre pays reste l’un des principaux moteurs de notre économie, en particulier dans les régions rurales.

Citation

« Nous estimons que la principale responsabilité du gouvernement du Canada est de veiller à ce que les travailleurs et les producteurs concernés par cette mesure commerciale aient le soutien complet du gouvernement fédéral et des provinces, par une action concertée comme celle que nous menons en ce moment. »

Jim Carr
Ministre des Ressources naturelles du Canada