Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le secteur canadien des produits forestiers célèbre le jour de la terre… chaque jour


29 avril 2021
Par APFC

En ce Jour de la Terre souligné au Canada et partout dans le monde, il est bon de se rappeler l’importance d’une foresterie adaptée au climat dans la gestion d’écosystèmes complexes, la fabrication de produits écoresponsables et le virage vers une économie carboneutre.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et le gouvernement du Canada ont récemment reconnu le rôle majeur de l’aménagement forestier durable et des travailleurs forestiers dans nos efforts vers une économie plus verte, à intensité de carbone réduite, grâce aux nombreuses solutions de la foresterie, notamment sa capacité à :

  • Stocker le carbone dans les produits à base de bois;
  • Renouveler les forêts et réduire les émissions terrestres en atténuant les risques liés aux ravageurs et au feu;
  • Décarboniser davantage ses activités et aider d’autres secteurs par des combustibles plus verts produits avec ce qui aurait autrement été des déchets de bois; et
  • Fabriquer des bioproduits et des produits recyclables à base de bois.

Au Canada, l’aménagement forestier durable se fonde sur un certain nombre de principes de base : aménagement écosystémique, conservation, imitation des perturbations naturelles et prise en compte des points de vue des communautés autochtones, des municipalités et des groupes de loisirs. De plus, moins de 0,5 % des forêts exploitables sont récoltées et les zones récoltées sont reboisées, pour maintenir les forêts à perpétuité et offrir 230 000 emplois aux familles canadiennes dans quelque 600 localités.

Advertisement

Plus de 90 pour cent des forêts aménagées se trouvent sur des terres publiques; ce sont des ressources partagées, régies par des lois et règlements parmi les plus stricts au monde. Les forestiers et chercheurs canadiens travaillent à maintenir les tourbières et les milieux humides riches en carbone, à favoriser la biodiversité végétale et animale et à protéger les collectivités des feux de végétation qui s’aggravent.

Les Canadiens travaillent ensemble pour rebâtir une économie postpandémique et les travailleurs du secteur forestier sont prêts à participer à l’effort collectif en prenant soin de notre territoire et de notre eau, en réduisant les émissions de carbone et en donnant du travail à plus de Canadiens.‍