Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le régime forestier doit être amélioré


22 avril 2020
Par Informe Affaires

« Il ne faut pas que les gens qui ont mis en place le régime forestier se sentent attaqués. Il faut se parler pour le moderniser, pour aider nos entrepreneurs à être plus compétitifs. L’harmonisation avec les autres utilisateurs de la forêt se passait bien avant l’arrivée du régime. Nous faisons face à de nombreux enjeux alors qu’après 10 ans, la compétitivité de l’industrie est mise à mal. Le système d’enchères, où 25% de notre bois est vendu, n’a rien réglé du litige avec le gouvernement américain ».

Denis Lebel rappelle que 50% de la production de bois du Québec est exportée chez nos voisins du sud, un marché qui représente 97 % de nos ventes de bois à l’étranger, ce qui rend notre industrie d’autant plus vulnérable aux soubresauts de ces acheteurs imprévisibles. Il explique aussi pour pallier cette menace constante les producteurs de la Colombie-Britannique notamment ont investi beaucoup d’argent dans la construction d’usines sur le territoire américain.

Le PDG lance cependant que la bonne nouvelle c’est que pour la première fois, le gouvernement québécois a mis en place un comité interministériel de gestion de la forêt, ce qui est de bon augure pour la suite des choses estime-t-il. L’homme souhaite également que les relations s’améliorent entre les représentants de l’industrie et les fonctionnaires de l’état. « Pour les fonctionnaires concernés par notre secteur d’activité nous sommes des clients et il faudrait être traités comme tel ».

Advertisment

Lire la suite