Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La lutte contre la tordeuse s’amorce en forêt privée


14 juin 2018
Par L'Avantage gaspésien
Crédit : SOPFIM

La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM) a débuté, au cours des derniers jours, ses pulvérisations aériennes dans le cadre du nouveau programme de lutte contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette en forêt privée.

Depuis plusieurs années, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) mène, par le biais de la SOPFIM, des activités d’arrosage aérien en forêt publique. Québec avait dégagé 10 M$ en 2017 dans le but de protéger les forêts privées. Cette enveloppe a été bonifiée de 10 M$ additionnels en 2018. Le programme de protection des forêts privées s’étend pour les cinq prochaines années.

« En 2017, nous avons travaillé sur le programme d’inventaire des aires admissibles. On a regardé l’ensemble du territoire, nous sommes allés chercher les autorisations pour faire l’arrosage, on a recruté les propriétaires. On parle de 546 blocs. Nous avons mis le programme en place. L’autre 10 M$ a été annoncé pour l’intervention. La première annonce nous permettait de faire trois ans de pulvérisation, la deuxième annonce nous permet de les prolonger de deux ans », précise le directeur général de la SOPFIM, Jean-Yves Arsenault.

Advertisment

En 2018, 14 700 hectares de forêts privées aménagées vulnérables à la tordeuse seront arrosés au Québec. Pour la seule région du Bas-Saint-Laurent, la superficie couverte atteint les 11 366 hectares. « Au moment où on se parle, la caractérisation des peuplements visés par le programme fait en sorte qu’il y en a plus au Bas-Saint-Laurent », ajoute M. Arsenault.

Lire la suite