Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
De jeunes Autochtones qui espèrent amener l’industrie forestière à progresser


11 mars 2021
Par ici.radio-canada.ca

Lydia Petiquay souhaite à la fois protéger la forêt, comme l’ont fait ses ancêtres atikamekw, et l’exploiter pour en vivre et stimuler l’économie de sa communauté. La jeune femme de 25 ans incarne la réconciliation de deux visions : l’environnement et l’économie, souvent opposées.

Mais réussir à faire sa place dans l’industrie forestière demande beaucoup de volonté, notamment pour surmonter les préjugés encore tenaces envers les Autochtones.

Depuis son enfance à Wemotaci, Lydia considère la forêt comme son terrain de jeu. J’étais toujours dehors. Je montais dans les arbres. Je pouvais même faire des cabanons avec des arbres morts qui étaient par terre, raconte-t-elle.

Advertisement

Elle est l’une des rares membres de sa communauté à être titulaire de deux diplômes de l’École forestière de La Tuque : un en protection et exploitation de territoires fauniques et l’autre en aménagement de la forêt. Elle a su se démarquer sur les bancs d’école, malgré des problèmes de dyslexie et de dyscalculie, raflant même une bourse au passage.

Lire la suite