Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Taux de change : des scieries du sud désavantagées


13 mars 2015
Par lapresse.ca

La baisse de la valeur du dollar canadien ne sourit pas nécessairement à l’industrie du bois. Dans le Haut-Saint-François, les scieries qui s’approvisionnent de l’autre côté de la frontière traversent une période difficile.

« Pour nous, c’est un désavantage. Toute notre matière première vient des États-Unis. Il y a d’autres usines que c’est l’inverse […] sauf que pour nous, notre marché est canadien et notre approvisionnement est américain. Comme on dit, on l’a dans les dents nous autres! » lance d’emblée le président de la Scierie Paul Vallée, Alain Vallée.

Pour cette scierie de Saint-Isidore-de-Clifton, située tout près de la frontière américaine, s’approvisionner aux États-Unis est surtout « une question de distance ». En tout, seul 10 % de leur approvisionnement en bois provient de forêts privées canadiennes.

Advertisment

Lire la suite