« On ne peut pas fermer la ville de Val-d'Or pour maintenir 50 caribous », déclare Luc Blanchette

ici.radio-canada.ca
Avril 27, 2017
Écrit par ici.radio-canada.ca
« On ne peut pas fermer la ville de Val-d'Or pour maintenir 50 caribous », déclare Luc Blanchette
ici.radio-canada.ca
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, affirme que sa décision de déplacer la harde de caribous forestiers de Val-d'Or vers le Zoo sauvage de Saint-Félicien est basée sur des faits scientifiques. Le quotidien Le Devoir a publié mercredi matin un article affirmant que Québec refuse de fournir les éléments factuels et documents qui justifient cette décision.

« C'est basé sur la science »
En entrevue à l'émission Des matins en or, le ministre Blanchette a énuméré certaines de ses sources. Selon lui, les analyses ont été faites par « les gens du ministère » ainsi que par des biologistes « à l'externe ». « On a travaillé même avec le fédéral là-dessus », dit-il.

D'autres solutions auraient-elles été possibles?
Luc Blanchette a évoqué que d'autres solutions auraient pu être envisagées, mais qu'elles auraient occasionné de trop grands dérangements. « Toutes les mesures qui pourraient être prises pourraient représenter des surfaces immenses. On parle même jusqu'à 10 000 kilomètres carrés. Vous imaginez? 10 000 kilomètres carrés, c'est cinq fois la superficie de la ville de Québec. Ce serait des camps de chasse, ce serait des entreprises forestières, ce serait des chasseurs, pêcheurs, trappeurs et tout ça serait effectivement très bouleversé », soutient-il.

Lire la suite


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

NATURALLIA
October 16-19, 2017