Exploiter la forêt de façon durable

Guillaume Roy
Février 09, 2017
Écrit par
Étudiant au doctorat en biologie à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l'espagnol Miguel Montoro Girona a à coeur la forêt boréale, pour laquelle il a eu un énorme coup de coeur lorsqu'il est arrivé dans la région. Il souhaite donc trouver une façon durable de l'exploiter, grâce à son projet de recherche intitulé Régénération, croissance et réponses écologiques des pessières noires soumises à différents systèmes de coupes progressives.

Plus précisément, l'étudiant se penche sur les méthodes d'exploitation de l'épinette noire dans la forêt boréale. « C'est une espèce transcontinentale. Elle est également très intéressante du point de vue industriel pour les caractéristiques de son bois. Concrètement, 75 % du volume d'arbres coupés au Québec viennent de l'épinette noire. C'est la "star" ! », raconte-t-il.

Miguel Montoro Girona souhaite s'inscrire dans la vision de l'aménagement de la forêt écosystémique, c'est-à-dire de la voir comme un tout, en tenant compte des aspects économiques, mais sociaux également. « Il faut répondre à plusieurs questions portant sur la croissance des arbres une fois coupés, la régénération, qui est le futur de la forêt, et la mortalité des conifères, qui peuvent tomber à cause du vent », mentionne-t-il.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Évènements

NATURALLIA
October 16-19, 2017