Opérations Forestières

En vedette Aménagement forestier Récolte
Aménagement forestier durable: pour une forêt en santé et plus performante


7 novembre 2018
Par Le Devoir

Sujets

La forêt québécoise représente un cinquième du territoire forestier canadien et 2% des forêts du monde. L’aménagement forestier durable constitue le pain et le beurre de plus de 200 municipalités du Québec. Ses retombées sont incontestables sur le plan de la main-d’oeuvre et des activités de plein air. Au-delà de certains mythes qui ne voient que la coupe d’arbres, l’aménagement forestier se préoccupe avant tout de la santé de la forêt pour assurer sa pérennité, mais aussi pour la rendre plus performante.

Selon l’ingénieur forestier, il est d’autant plus important de faire de l’aménagement forestier puisque la population augmente. « Ça met de la pression, reconnaît-il. Il faut qu’on produise plus! » M. Laliberté croit également que la forêt et les produits du bois sont une merveilleuse façon de remplacer une foule d’autres produits, dont plusieurs sont nocifs pour l’environnement. « Ca nous prend donc du bois, insiste-t-il. Une plantation devrait produire mieux et plus qu’un peuplement laissé à lui-même naturellement. »

Tous les travailleurs qui font de l’aménagement forestier gardent constamment en tête qu’ils œuvrent avec du vivant. « Comme on travaille avec du vivant, ça change, c’est très variable, soulève François Laliberté. On doit toujours s’adapter à des conditions différentes, surtout avec les changements climatiques qui accélèrent les processus. L’ingénieur forestier doit avoir une perception à court, moyen et long termes. Il est formé pour comprendre ce qui va se passer dans 10, 15, 20, 50 ou même 100 ans. Il doit faire le suivi des interventions qu’il prescrit pour pouvoir s’ajuster. »

Advertisment

Lire la suite