Les Algonquins s'inquiètent de la stratégie nationale de production de bois

ici.radio-canada.ca
Septembre 12, 2018
Écrit par ici.radio-canada.ca
La voix du Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg s'ajoute à celles de l'Action boréale de l'Abitibi-Témiscamingue (ABAT), de Greenpeace et de la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), qui avaient aussi pris position, en juillet dernier, contre la Stratégie nationale de production de bois. En plus des mesures proposées, le Conseil tribal déplore la courte période de consultation suggérée par le ministère et l'absence de consultation directe avant son lancement.

En juin dernier, le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs a entamé une période de consultation sur cette stratégie, qui se terminait le 6 août pour la population en général et le 14 septembre pour les communautés autochtones.

Le gouvernement du Québec propose, entre autres, d'implanter des Aires d'intensification de la production ligneuse (AIPL) sur 25 % du territoire productif de la province.

Selon la biologiste pour le Conseil de la communauté de Lac-Simon, Geneviève Tremblay, cette foresterie intensive se concilie mal avec les pratiques traditionnelles des Anichinabés.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus, lisez notre politique de confidentialité.