Le résultat des négociations de l'ALENA aura un impact dans La Mitis

L'Avantage
Janvier 09, 2018
Écrit par L'Avantage
Selon le directeur général de la Société d'aide au développement de la collectivité de La Mitis, Patrick Otis, il faudra surveiller attentivement les résultats de la négociation de l'Accord de libre-échange américain (ALENA) avec les États-Unis en 2018.
La Mitis compte plusieurs entreprises spécialisées dans la transformation du bois. « Leur protectionnisme a déjà des répercussions sur l’économie de La Mitis. L’imposition de droits compensateurs antidumping de 20,83% n’est pas sans conséquence pour nos industriels de la transformation du bois. Si le Gouvernement du Québec réussit à démontrer que notre système forestier ne subventionne pas l’industrie forestière, nous pouvons espérer un avenir fort prometteur pour cette industrie. Heureusement, il y a actuellement une bonne demande pour le bois d’œuvre canadien aux États-Unis » souligne M. Otis.

La négociation de l’ALENA touche également un autre secteur économique important dans La Mitis : l’agriculture plus spécifiquement la production laitière, fait aussi valoir Patrick Otis. « L’ouverture des marchés pourrait avoir de lourdes conséquences  pour plusieurs de nos entreprises laitières » estime le directeur général de la SADC de La Mitis.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Centre d'abonnement

 
Nouvel abonnement
 
Vous êtes déjà abonné?
 
Service à la clientèle
 
Voir Digital Magazine Renouvellement

Les plus populaires