Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Main-d’oeuvre: la solution de Résolu


28 juin 2018
Par Le Quotidien

Comment s’expliquer qu’une entreprise d’envergure telle que Produits forestiers Résolu (PFR) peine à recruter des travailleurs pour ses scieries, ses usines de pâtes et papiers de même que pour ses opérations en forêt ? La multinationale a retrouvé le chemin de la rentabilité, elle offre des conditions de travail et des salaires plus que respectables, et son histoire est intimement liée à celle du Saguenay–Lac-Saint-Jean. La forêt est dans nos gênes, au moins autant que l’aluminium primaire, mais toute une génération de travailleurs semble bouder l’industrie, comme si la confiance s’était effritée. Et pourtant, rares sont les entreprises qui proposent autant d’occasions de carrière que PFR.

Afin de composer avec le manque de main-d’oeuvre, la direction de Résolu a choisi de se tourner vers les femmes et les communautés autochtones, plutôt que de miser sur l’immigration. En entrevue éditoriale, le président et chef de la direction, Yves Laflamme, explique qu’un jour, les travailleurs étrangers seront peut-être l’unique solution envisageable, mais pour l’instant, il est persuadé que son groupe peut affronter la pénurie de cette façon. Il y a lieu d’applaudir la stratégie déployée par Résolu, qui ouvre la porte à un modèle opérationnel inclusif, fidèle aux valeurs que doivent adopter toutes sociétés modernes. 

Résolu compte notamment accompagner les jeunes dans leur cheminement professionnel, jusqu’à ce que ceux-ci soient en mesure d’occuper les postes disponibles. En ce sens, M. Laflamme rappelle que l’innovation ne se limite pas à la technologie ou aux produits. Elle doit aussi s’appliquer aux ressources humaines.

Advertisment

Lire la suite