Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Le bois, avec passion et innovation !


8 mai 2019
Par Le Soleil

L’industrie de la transformation du bois représente l’un des principaux moteurs économiques des régions du Québec. Plus spécifiquement, dans les régions de la Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale, on dénombre plus de 5500 travailleurs en emploi dans le secteur répartis au sein de plus de 240 usines. Les salaires versés à la production dépassent 150 millions de dollars annuellement. 

Ce sont des hommes et des femmes passionnés qui contribuent, chaque jour, au développement économique, social et environnemental de ces régions. De plus, la valeur ajoutée manufacturière de la production est de l’ordre de 445 millions de dollars annuellement. D’ailleurs, c’est la région de la Chaudière-Appalaches qui regroupe le plus grand nombre d’entreprises en transformation du bois au Québec. Elle pourrait être qualifiée de la «Mecque de la transformation du bois au Québec».

La main-d’œuvre, un enjeu

Advertisment

Les taux de chômage des régions de la Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale sont parmi les plus bas au Québec (moyenne de 4,1%) et le nombre de diplômés dans les programmes scolaires réguliers est faible. Afin de contrer l’absence de diplômés disponibles, les entreprises se tournent vers leurs ressources internes. Elles identifient les travailleurs ayant les aptitudes nécessaires pour apprendre et les inscrivent à des programmes de formation spécifique pour améliorer leurs compétences. Également, elles s’intéressent de plus en plus à l’immigration et à ce qui est appelé la main-d’œuvre non traditionnelle (historiquement moins
attirée par le secteur). C’est une nécessité, sinon une question de survie pour les entreprises.

Lire la suite