Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
La norme SFI, pour une foresterie responsable


22 avril 2021
Par Informe Affaires

La norme SFI est implantée au Québec(le lien est externe) depuis 2002 et vise à promouvoir une gestion responsable de la forêt par ceux qui l’aménagent comme les entreprises forestières, les acériculteurs et les pourvoyeurs. Établie par des organismes américains, mais adaptée à nos réalités, cette norme, appartenant à la même famille que la Forest Stewardship Council (FSC), est gérée par un comité au Québec composé d’acteurs de l’industrie, dont le groupe Forestra.

Chez nous, l’adoption de la norme s’est faite sur une base volontaire. Initialement, le comité d’implantation a été fondé par la multinationale Louisiana-Pacifique, entreprise bien connue par les chambordais pour avoir exploité pendant plusieurs années une usine de panneaux de bois dans leur municipalité. La motivation des entreprises à se doter d’un tel outil s’appuie sur le besoin d’une plus grande transparence dans la gestion des forêts. En effet, depuis plusieurs années, les citoyens manifestent une plus grande conscience environnementale en ce qui concerne l’exploitation de la ressource forestière.

Une norme populaire au Canada

Advertisement

Bien qu’il s’agisse d’un programme américain, sur les 120 millions d’hectares certifiés en Amérique du Nord, plus de 99 millions se trouvent en sol canadien. Chaque province a le devoir de constituer un comité composé de membres vivant de l’activité forestière et de faire appliquer dans leurs différentes activités les grandes lignes dictées par la norme. « Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, nous sommes deux entreprises à siéger sur le comité québécois : nous, Forestra, et Arbec. Pour notre part, nous nous assurons de la bonne tenue des normes sur le plan de l’aménagement et Arbec est au niveau de l’approvisionnement », explique Julie Deschênes, représentante pour le Groupe Forestra au sein du comité de la norme SFI Québec.

Lire la suite