Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie Biomasse Granules
La Granaudière : une première cargaison a pris le large


30 juin 2021
Par L'Action

Sujets

Un premier bateau contenant 21 000 tonnes de granules de bois produites à l’usine La Granaudière à Saint-Michel-des-Saints a pris le large au port de Québec, direction l’Europe, le 7 mai dernier. Ce chargement signe le début d’un contrat d’approvisionnement de 10 ans, pour une valeur de 40 M$ par année, conclu avec le fournisseur d’électricité franco-belge Groupe ENGIE.

« Avec ce contrat, ce sont au moins 35 M$ qui sont injectés directement dans l’économie de la MRC chaque année », souligne le président de La Granaudière, Yves Crits, en entrevue avec L’Action. L’entrepreneur d’origine belge œuvre dans le domaine de l’énergie depuis plus de vingt ans. Lorsqu’il est venu s’établir à Saint-Michel-des-Saints, il y a quelques années, celui-ci n’avait cependant aucune idée de l’aventure qui l’attendait. C’est plutôt l’idée d’une préretraite qui le faisait rêver. « Je cherchais à acquérir une érablière en vue de ma retraite et mes recherches m’ont mené à Saint-Michel-des-Saints où j’ai acheté l’érablière du maire, Réjean Gouin. » Au fil des discussions, l’idée d’implanter une usine de granules de bois est venue sur la table. « À ce moment-là, la Municipalité se trouvait dans un creux économique après la fermeture de la scierie », poursuit M. Crits. Pour M. Gouin, un projet comme celui de la Granaudière laissait entrevoir beaucoup d’espoir pour la relance économique.

S’il démontrait une certaine réserve au départ, Yves Crits a été agréablement surpris de constater qu’il y avait une réelle opportunité à saisir. « La conjoncture était devenue complètement différente en raison de la fermeture d’usines de pâte à papier. Il y avait maintenant un surplus de bois de faible qualité », mentionne l’entrepreneur qui s’était déjà intéressé au Québec pour développer une telle entreprise dans le passé.

Lire la suite

Advertisement