Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
Émissions de CO2 : des organismes dénoncent un passe-droit à l’industrie forestière

Le Canada possède environ 25 % des forêts intactes dans le monde, qui stockent plus de carbone par acre que tout autre écosystème terrestre.


29 octobre 2021
Par ici.radio-canada.ca

Le Canada sous-estime les émissions totales de dioxyde de carbone (CO2) de son secteur forestier de plus de 80 millions de tonnes par année, compromettant ainsi l’atteinte de ses engagements internationaux en matière de réduction des gaz à effet de serre, selon un rapport dévoilé jeudi par quatre organismes environnementaux.

Pour arriver à ce chiffre, ce que le rapport documente, c’est que le Canada utilise une approche comptable déséquilibrée, biaisée, résume Alice-Anne Simard, directrice générale de Nature Québec, l’un des organismes qui ont participé à la production du rapport, avec Environmental Defence Canada, Nature Canada et l’ONG américaine Natural Resources Defense Council.

[Le Canada] fait fi des émissions des feux de forêt, par exemple, mais calcule le stockage naturel de carbone dû à la croissance des arbres. Quand le Canada exclut les émissions pour les incendies majeurs, il ne peut pas prendre le crédit pour le stockage (naturel). On ne peut pas faire l’un sans faire l’autre, explique Mme Simard, notant que cette pratique est en contradiction avec les directives émises par les Nations unies en matière de comptabilisation des émissions de carbone dans le secteur forestier.

Advertisement