Opérations Forestières

En vedette Bioénergie Biomasse
Bois ravagé par la tordeuse: une richesse à exploiter?


8 septembre 2016
Par ici.radio-canada.ca

Sujets

En 2015, au Québec, plus de 6,3 millions d’hectares de forêt ont été touchés par la tordeuse des bourgeons de l’épinette, soit une superficie presque équivalente à celle du Nouveau-Brunswick. Mais des recherches menées à l’Université Laval font valoir l’autre côté de la médaille : tout le bois ravagé pourrait faire naître une industrie entière, au Québec.

« Dans notre contexte industriel actuel, c’est tout un casse-tête pour les forestiers, indique Évelyne Thiffault, professeure au Département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval. Ils sont pris avec des volumes abondants de bois qu’ils sont supposés aller récolter, mais qu’ils ne peuvent pas transformer. »

Les arbres que la tordeuse des bourgeons de l’épinette parvient à tuer – généralement après au moins cinq années de défoliation – ne sont plus désirables pour l’industrie du sciage, et ils le sont difficilement pour l’industrie des pâtes et papiers. Des quantités importantes de bois sont donc laissées à l’abandon dans les forêts québécoises, chaque année.

Advertisment

Lire la suite


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*