Opérations Forestières

Nouvelles Nouvelles de l’industrie
70 M$ pour relancer l’usine de Forex à Amos

350 emplois seront créés à Amos grâce à la relance de l'usine Temlam par Forex


6 février 2015
Par Gouvernement du Québec

Le premier ministre, Philippe Couillard, a annoncé un prêt de 18 millions de dollars sur un investissement total de 70 millions de dollars, par l’intermédiaire d’Investissement Québec, pour la réalisation du projet de l’entreprise Forex visant la création de 350 emplois à Amos.

Ce soutien financier permettra non seulement le redémarrage des opérations, mais également la construction d’une usine de fabrication de panneaux à lamelles orientées (OSB). L’usine fonctionnera avec un approvisionnement de 757 000 m3 de bois pour redémarrer l’entreprise.

« Ce projet d’envergure contribuera au développement économique de la région et surtout, il consolidera l’industrie forestière en Abitibi en encourageant la 2e et la 3e transformation sur place à Amos. Aujourd’hui, nous réaffirmons une fois de plus notre engagement à travailler en étroite collaboration avec les entrepreneurs de chez nous pour stimuler l’économie des régions du Québec », a indiqué Philippe Couillard.

Advertisment

« La relance de l’ancienne usine de Temlam était une préoccupation importante pour notre gouvernement. Notre appui financier à Forex démontre notre volonté de soutenir des entreprises québécoises innovantes, prometteuses et visionnaires, tout en contribuant non seulement à la relance des opérations à l’usine, mais également à l’expansion de ses activités », a déclaré Jacques Daoust.

« L’annonce d’aujourd’hui et les objectifs de Forex s’inscrivent dans la volonté du gouvernement de créer des emplois et d’augmenter la valeur économique du développement et de la mise en valeur de nos forêts. Le redémarrage de l’usine de poutrelles lamellées constitue une avenue prometteuse pour la transformation des billes de peupliers et de bouleaux de haute qualité, ce qui contribuera à l’utilisation optimale de ces deux essences dans les régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec », a ajouté Laurent Lessard.

« L’investissement annoncé par Forex témoigne de la confiance de l’entreprise envers notre région et la ville d’Amos. Les membres du comité de relance y ont toujours cru et ont fait un travail remarquable au cours des dernières années. Je suis convaincu que cet investissement ainsi que l’engagement et la contribution des gens d’Amos feront du projet de l’entreprise un véritable succès », a conclu Luc Blanchette.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*