Opérations Forestières

Marchés Nouvelles Nouvelles de l’industrie Politiques
Espoir dans le bois d’oeuvre en raison de cette femme


17 mars 2021
Par Les Affaires

La confirmation de Katherine Tai à titre de représentante américaine au commerce (USTR) à Washington est doublement rafraîchissante. Elle est non seulement la première femme d’origine asiatique à occuper ce poste prestigieux et stratégique, mais elle souhaite aussi rapprocher les États-Unis de leurs principaux partenaires et réintégrer son pays dans les forums internationaux comme l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Cette posture représente tout un contraste par rapport à l’ancienne administration Trump (qui a soufflé le chaud et le froid sur les relations canado-américaines), en plus de donner une lueur d’espoir aux producteurs québécois de bois d’œuvre, selon Michel Vincent, économiste du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ).

«La nomination de Katherine Tai est un facteur positif, insiste-t-il. Cela signifie que le système régissant le commerce international que les États-Unis ont contribué à mettre en place va redémarrer. Je ne dis pas que c’est gagné pour le conflit du bois d’œuvre, mais le système pour le gérer devrait fonctionner à nouveau.»

Advertisment

Lire la suite