Opérations Forestières

En vedette Refaçonnage de bois Reportages sur des opérations
Ventes en hausse pour Stella-Jones


11 août 2014
Par Stella-Jones

Sujets

Le 8 août 2014 – Stella-Jones a annoncé aujourd’hui les résultats financiers de son deuxième trimestre clos le 30 juin 2014.

« La forte demande de l’industrie pour les principaux produits de Stella-Jones et l’apport des récentes acquisitions ont engendré une forte croissance des ventes au deuxième trimestre de 2014. Les programmes de remplacement de traverses de chemin de fer et de poteaux de services publics continuent à prendre de l’ampleur et notre capacité à répondre efficacement aux besoins en produits et services nous permet de pénétrer davantage nos marchés. Comme prévu, la hausse des coûts des traverses de chemin de fer non traitées a eu une incidence négative sur la rentabilité. Cependant, la forte croissance des ventes et nos efforts continus visant à optimiser notre réseau d’usines, ont permis d’accroître notre résultat net par rapport à l’année dernière, » a déclaré Brian McManus, président et chef de la direction.

Depuis le 1er janvier 2014, les ventes de billots non conformes réalisées par la Société sont présentées comme des revenus dans l’état consolidé du résultat net dans une nouvelle catégorie de produits et ne sont plus portées en réduction du coût des ventes. Les données comparatives ont été retraitées en fonction de la présentation adoptée pour l’exercice courant.

Advertisment

Les résultats en bref

  • Ventes de 344,8 M$, en hausse de 22,7 % par rapport à 280,9 M$ l’an dernier
  • Solide croissance interne des ventes dans les catégories des traverses de chemin de fer et des poteaux destinés aux sociétés de services publics
  • Hausse de 9,1 % du résultat net qui atteint 28,8 M$, comparativement à 26,4 M$ l’an dernier
  • Résultat dilué par action de 0,42 $, contre 0,38 $ un an auparavant

RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE
Les ventes ont atteint 344,8 millions de dollars, en hausse de 22,7 % par rapport aux ventes de 280,9 millions de dollars réalisées lors de la même période l’an dernier. Les actifs d’exploitation acquis de The Pacific Wood Preserving Companies® (« PWP ») le 15 novembre 2013 et de Boatright Railroad Products, Inc. (« Boatright ») le 22 mai 2014 ont contribué aux ventes à hauteur de 12,0 millions de dollars et 3,7 millions de dollars, respectivement. L’effet de conversion résultant des fluctuations de la valeur du dollar canadien, la monnaie de présentation de Stella-Jones, par rapport au dollar américain, a augmenté la valeur des ventes libellées en dollars américains d’environ 18,0 millions de dollars par rapport au précédent exercice. Si l’on exclut ces facteurs, les ventes ont progressé d’environ 30,2 millions de dollars, ou 10,8 %.

Les ventes de traverses de chemins de fer se sont élevées à 141,5 millions de dollars, en hausse de 18,1 % par rapport aux ventes de 119,8 millions de dollars réalisées un an plus tôt. Si l’on exclut les ventes générées par les actifs acquis de PWP et de Boatright, de même que l’effet de conversion, les ventes de traverses de chemins de fer ont augmenté d’environ 7,7 millions de dollars, soit 6,4 %, ce qui reflète la forte demande du marché entraînée par les programmes de remplacement. Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont atteint 121,6 millions de dollars, en hausse par rapport aux ventes de 95,1 millions de dollars réalisées l’an dernier. Si l’on exclut les ventes générées par les actifs acquis de PWP et l’effet de conversion, les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont progressé de 14,0 millions de dollars, ou 14,7 %, en raison d’une augmentation des commandes des clients pour les poteaux de distribution et de transmission résultant d’un accroissement de la demande générée par les programmes de remplacement et certains projets spéciaux. Les ventes dans la catégorie du bois d’œuvre à usage résidentiel ont totalisé 49,4 millions de dollars, contre 41,3 millions de dollars un an plus tôt, ce qui reflète principalement la robustesse de la demande dans l’Ouest canadien et aux États-Unis. Les ventes de produits industriels ont atteint 25,1 millions de dollars, en hausse par rapport à 17,0 millions de dollars lors du précédent exercice, en raison de l’apport des actifs acquis de PWP et de Boatright, de même que de l’accroissement des ventes de produits destinés au secteur ferroviaire. Enfin, les ventes de billots non conformes se sont élevées à 7,2 millions de dollars, comparativement à 7,7 millions de dollars un an auparavant, en raison de la planification des activités de récolte du bois d’œuvre.

Le résultat opérationnel s’est établi à 41,6 millions de dollars, soit 12,1 % des ventes, contre 41,0 millions de dollars, ou 14,6 % des ventes, l’an dernier. La baisse en pourcentage des ventes est principalement attribuable à la hausse des coûts des traverses de chemin de fer non traitées d’un exercice sur l’autre, en partie contrebalancée par un accroissement de la productivité dans l’ensemble du réseau d’usines de la Société. Les résultats du deuxième trimestre de 2014 comprennent également une radiation d’immobilisations corporelles détenues aux États-Unis d’un montant de 1,6 million de dollars ainsi que des frais connexes de 616 000 $ liés à la transaction d’acquisition de Boatright.

Le résultat net pour le deuxième trimestre de 2014 a augmenté de 9,1 % pour atteindre 28,8 millions de dollars, soit 0,42 $ par action, sur une base pleinement diluée, comparativement à 26,4 millions de dollars, ou 0,38 $ par action, sur une base pleinement diluée, au deuxième trimestre de 2013.

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE
Pour la période de six mois close le 30 juin 2014, les ventes se sont élevées à 602,3 millions de dollars, contre 503,5 millions de dollars lors de la même période en 2013. Les acquisitions ont généré des ventes totales de 28,9 millions de dollars, tandis que l’effet de conversion résultant des fluctuations de la valeur du dollar canadien, par rapport au dollar américain, a eu un impact positif de 34,3 millions de dollars sur la valeur des ventes libellées en dollars américains par rapport à l’exercice précédent. Si l’on exclut ces facteurs, les ventes ont progressé d’environ 35,7 millions de dollars, soit 7,1 %.

Le résultat opérationnel s’est établi à 76,4 millions de dollars, soit 12,7 % des ventes, en hausse par rapport à 70,6 millions de dollars, ou 14,0 % des ventes lors du précédent exercice. Le résultat net a atteint 51,3 millions de dollars, soit 0,74 $ par action, sur une base pleinement diluée, comparativement à 45,2 millions de dollars, ou 0,65 $ par action, sur une base pleinement diluée, un an plus tôt.

SITUATION FINANCIÈRE
Au 30 juin 2014, la dette à long terme de la Société, y compris la partie courante, s’élevait à 456,8 millions de dollars, comparativement à 407,0 millions de dollars trois mois plus tôt. Cette variation reflète essentiellement les besoins en fonds de roulement et l’acquisition de Boatright. Afin de financer une partie de cette acquisition, la facilité de crédit renouvelable engagée de la Société a été augmentée de 400,0 millions de dollars à 450,0 millions de dollars. Au 30 juin 2014, un montant de 391,7 millions de dollars avait été prélevé sur cette facilité de crédit. Du fait de cet accroissement de la dette, le ratio de la dette totale sur la capitalisation totale de Stella-Jones s’établissait à 0,43:1 au 30 juin 2014, contre 0,40:1 trois mois plus tôt.

DIVIDENDE TRIMESTRIEL DE 0,07 $ PAR ACTION
Le 7 août 2014, le conseil d’administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,07 $ par action ordinaire, payable le 26 septembre 2014, aux actionnaires inscrits aux registres de la Société à la fermeture des affaires le 2 septembre 2014.

PERSPECTIVES
« Nous nous attendons à ce que la demande pour nos principaux produits demeure saine durant le reste de l’exercice grâce à l’amélioration de l’économie et la solidité des données fondamentales dans nos principaux secteurs d’activité. En raison de la hausse des coûts des traverses de chemin de fer non traitées, les marges seront affectées à court terme, et ce, d’ici à ce que nous parvenions à rajuster les prix de vente, conformément aux dispositions contenues dans la plupart des contrats pluriannuels de Stella-Jones. Nos initiatives continues d’optimisation de la productivité dans l’ensemble de notre vaste réseau nord-américain à la suite des récentes acquisitions contribueront aussi à améliorer davantage la rentabilité, » a conclu M. McManus.


Imprimer cette page

À propos



Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*